Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un lycéen lance une pétition pour que les déchets triés à la cantine ne finissent pas dans la même benne

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Ulysse, élève en 1re au lycée Jean-Jaurès de Saint-Clément-de-Rivière, en appelle à la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, et au président de la métropole de Montpellier, Philippe Saurel, pour trouver une solution.

Tous les déchets triés à la cantine finissent mélangés dans cette même benne.
Tous les déchets triés à la cantine finissent mélangés dans cette même benne. © Radio France - Adèle Bossard

Saint-Clément-de-Rivière, France

Un lycéen sollicite la Région et la Métropole de respecter le tri ! Il vient de lancer une pétition pour demander le recyclage des déchets triés au lycée Jean-Jaurès de Saint-Clément-de-Rivière, dans la métropole de Montpellier.

Car depuis la rentrée, les élèves doivent trier leurs déchets à la cantine, mais toutes les poubelles finissent dans la même benne. "Que ce soit les déchets plastiques ou les déchets alimentaires, ils sont tous mis dans une énorme benne, puisqu'on a une société qui gère les déchets qui ne passe qu'une fois par semaine et qui ne prend qu'une benne générale", déplore Ulysse Brisset, élève en première générale et élu au conseil de la vie lycéenne.

Avec l'aide de ses professeurs, il a donc lancé cette pétition et voit deux solutions

  • Faire appel à une société qui peut passer deux fois par semaine, mais ça coûte plus cher, 
  • Faire passer le système de ramassage de Prades-le-Lez, une commune proche.

"C'est la meilleure des solutions, la plus ergonomique et la plus écologique car elle ne rajoute pas un nouveau trajet. Mais le problème, c'est que Prades-le-Lez est dans la métropole et que le lycée est dans la communauté de communes du Pic-Saint-Loup. Donc on se rend compte qu'un simple problème de recyclage d'un lycée recoupe des problèmes qui sont d'ordre de la métropole ou de la région."

Ulysse Brisset et Kiady Rajaobelison, élèves de 1re et élus au conseil de la vie lycéenne. - Radio France
Ulysse Brisset et Kiady Rajaobelison, élèves de 1re et élus au conseil de la vie lycéenne. © Radio France - Adèle Bossard

Contactée, la Région rappelle qu'elle a mis en place le système de tri à la cantine du lycée Jean Jaurès, qu'elle l'a financé à hauteur de 12.000 euros, et indique que la collecte des déchets ne dépend pas de la Région. Elle précise cependant que "portant elle-même une politique ambitieuse concernant la gestion des déchets en restauration scolaire, via notamment son plan de lutte anti-gaspillage, la Région accompagnera l’établissement dans la recherche de solutions pour la mise en œuvre d’une collecte sélective. Une réflexion technique a déjà eu lieu et un audit sera réalisé prochainement".

De son côté, l'adjointe à la Métropole chargée des déchets, Valérie Barthas-Orsal, félicite le lycéen et salue sa "conscience environnementale" mais rappelle qu' il n'est pas possible de dépasser les limites territoriales de la métropole pour le ramassage des ordures.

Ulysse Brisset

Reportage d'Adèle Brossard

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu