Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation pour la liberté de s'habiller des lycéennes : un mail met le feu aux poudres à Vizille

-
Par , France Bleu Isère

Une manifestation pour la liberté des filles de s'habiller comme elles veulent a dérapé ce lundi matin au lycée des Portes de l'Oisans à Vizille, en Isère : en marge du rassemblement qui a réuni 300 jeunes, une voiture et une poubelle ont été incendiées.

Des groupes d'élèves sont restés à l'extérieur du lycée toute la matinée
Des groupes d'élèves sont restés à l'extérieur du lycée toute la matinée © Radio France - Gérard Fourgeaud

Une manifestation a dérapé ce lundi matin à Vizille, en Isère. Elle devait rassembler quelques dizaines d'élèves du lycée des Portes de l'Oisans. Ces élèves voulaient protester contre les directives du ministre de l'Éducation nationale et de leur proviseur à propos de leur habillement et défendre leur droit à s'habiller comme elles veulent.

Une manifestation pour le droit des filles à s'habiller comme elles veulent

Les propos de Jean-Michel Blanquer demandant aux jeunes, et aux jeunes filles en particulier, de s'habiller de "façon républicaine" ont créé la polémique. Ses directives ont été relayées, par mail, il y a une quinzaine de jours par le chef d'établissement de ce lycée de Vizille. Il a ainsi suivi de nombreux proviseurs et principaux qui inscrivent l'obligation d'adopter une "tenue correcte" dans leurs règlements intérieurs. Le rassemblement, qui devait être tranquille, a finalement attiré 300 jeunes manifestants en colère. C'est un mail, reçu par erreur par l'une des organisatrices du mouvement, qui a déclenché cette colère. 

Un mail reçu par erreur

Ce mail privé, écrit par un ancien proviseur de lycée aujourd'hui à la retraite, (qui n'a jamais exercé à Vizille) était destiné au chef d'établissement des Portes de l'Oisans. Mais à la suite d'une mauvaise manœuvre (un "répondre à tous" malheureux), le message est arrivé aussi dans la boîte mail de la lycéenne. On pouvait y lire  : "Elle ne manque pas d'air la merdeuse. Je n'ose te dire ce que je lui souhaite. Signé : Michel Fourniret" (sic). La jeune fille, âgée de 17 ans, a dénoncé une "culture du viol" et partagé largement le mail.

Une voiture et une poubelle incendiées

En marge de la manifestation, une voiture a été incendiée devant l'établissement. Il y a eu aussi un début d'incendie à l'intérieur du lycée où un rouleau de papier toilette a été enflammé dans une poubelle. Les cours ont été très perturbés ce lundi matin, certains professeurs ayant exercé leur droit de retrait parce qu'ils n'ont pas entendu de sonnerie d'alarme et qu'ils ont pu continuer leur enseignement malgré le début d'incendie. À la mi-journée, le calme est revenu et les cours ont repris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess