Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Un micro-lycée pour les décrocheurs scolaires inauguré à la rentrée prochaine, à Caen

mardi 15 mai 2018 à 11:09 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Une première pour l'académie de Caen, le lycée Jean Rostand, à Caen, va accueillir dans ses locaux un "micro-lycée" lycée pour les décrocheurs scolaires dès la rentrée prochaine.

Le proviseur du lycée Jean Rostand et deux des futurs enseignants du micro-lycée, à Caen.
Le proviseur du lycée Jean Rostand et deux des futurs enseignants du micro-lycée, à Caen. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Caen, France

Le lycée Jean Rostand, à Caen, s'apprête à accueillir dans ses locaux un nouveau lycée, ou plutôt un "micro-lycée" dès la rentrée prochaine. Il s'agit de lutter contre le décrochage scolaire en proposant aux élèves un cursus adapté en vu de passer le baccalauréat. Une première pour l'académie de Caen présentée lundi 14 mai en présence des représentants de la région Normandie, qui subventionne le projet. 

Sept enseignants ont été recrutés pour encadrer quinze élèves, dès la rentrée 2018. Seules conditions pour intégrer le dispositif, les élèves devront être titulaire du brevet des collèges, venir de l'académie de Caen et surtout, faire preuve de leur volonté d'intégrer le micro-lycée. Les entretiens avec ces futurs élèves auront lieu au mois de juin. Depuis 2014, une initiative similaire existe au lycée Aristide Briand, à Evreux.

"S'adapter à l'élève"

Pour le reste, il faut tout imaginer. Le lycée Jean Rostand va mettre à disposition plusieurs salles, qui seront aménagés en fonction des besoins des élèves. En ce qui concerne les cours, ce sera "forcément en petit groupe" avec "une pédagogie très individualisée" et une "structure de journée qui va s'adapter à l'élève" plutôt que l'inverse, explique Patrice Eustache, coordinateur du projet et enseignant en sciences économiques et sociales.

Les exigences en terme de travail seront progressives, et le cursus pourra se faire en une, deux ou trois années selon l'élève. Le maître-mot du projet, c'est l'adaptation car il y a "autant de profil que de décrocheur scolaire", et pour certains, l'envie d'aller à l'école est toujours présente. Il y aurait aujourd'hui, entre 1700 et 1800 décrocheurs scolaire dans toute l'académie de Caen. "Il va falloir qu'ils retrouvent un statut d'élève, une confiance dans leur capacité à pouvoir entamer des études supérieures par la suite", conclu Patrice Eustache. Deux réunions ont lieu les 24 et 30 mai prochain à 18h et 15h. Renseignements au 07 81 06 73 85.