Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Éducation

Un nouveau Diplôme Universitaire à la fac de Nîmes pour former les futurs juristes 3.0

lundi 28 janvier 2019 à 18:49 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

C'est un tout nouveau Diplôme Universitaire que propose l'université de Nîmes. Baptisé "Justice prédictive et Legal Tech", il s'adresse aux juristes soucieux de comprendre les mutations technologiques auxquelles ils seront confrontés dans le futur.

Guillaume Zambrano, l'enseignant-chercheur à l'origine de ce nouveau DU
Guillaume Zambrano, l'enseignant-chercheur à l'origine de ce nouveau DU © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

Accompagner les juristes vers une mutation de leur profession. C'est ce que propose ce Diplôme Universitaire que vient de créer l'Université de Nîmes. En partenariat avec la start-up parisienne Prédictice, il s'adresse à la fois à des professionnels (avocats et juristes d'entreprise) et à des étudiants en droit de niveau Master ou Doctorat. L'objectif est de familiariser ces professions avec les nouveaux outils mis au point depuis quelques années grâce à l'utilisation de l'Intelligence Artificielle.

Ces nouveaux outils, on pourrait les comparer à des "super-stagiaires".  Ils vont faire gagner du temps aux professionnels selon Guillaume Zambrano, enseignant-chercheur et maître de conférences en droit privé à l'Université de Nîmes. C'est lui qui est à l'origine de ce diplôme.

"Ce sont des algorithmes qui vont permettre d'être plus pertinent dans les recherches de jurisprudence qui sont faites par les juristes. Mais la pertinence pour un juriste, elle se base sur des idées."

"Impossible de remplacer un juge par un robot"

On est loin de Minority Report

Les outils mis au point grâce à l'Intelligence Artificielle ne peuvent donc être qu'un plus. " Les décisions de justice sont aujourd'hui accessibles au grand public mais on ne doit pas avoir accès au nom des personnes jugées. Un robot peut les anonymiser. Même chose par exemple pour les décisions de justice rendues lors d'un divorce. En les compulsant, un robot pourra proposer une grille pour évaluer le montant de la prestation compensatoire par exemple."

L'objectif de ce nouveau Diplôme Universitaire, c'est donc de sensibiliser les professionnels à la mutation de leur profession dans les années à venir. Guillaume Zambrano espère que la formation dispensée dans les facultés suivra aussi cette tendance. "Est-ce qu'on apprend aujourd'hui le droit avec des outils qui permettront demain d'être un bon juriste ?" 

Une formation à la croisée du droit et de l'informatique

L'Université de Nîmes a déjà eu cette innovation pédagogique en créant un Master "Enseignement clinique du droit des affaires". 

" En droit privé, les étudiants qui sortent de la fac de Nîmes sont des étudiants qu'on a fait travailler dans des conditions aussi proches que possible des dossiers réels qu'ils vont rencontrer par la suite."  

Guillaume Zambrano, enseignant chercheur à Unîmes

Ce qu'il faudrait selon l'enseignant-chercheur, ce sont des formations à la croisée de l'informatique et du droit. Guillaume Zambrano espère que d'ici quelques années, si ça marche, le DU "Justice prédictive" se transforme en Doctorat "Métiers du droit du futur". Pour former les futurs avocats 3.0.

En attendant, les inscriptions pour le DU sont ouvertes jusqu'au 30 avril. La formation, d'une durée de 40 heures aura lieu au mois de juin. La sélection s'effectuera sur dossier.