Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Un premier séjour SNU dans les Ardennes avec 181 volontaires

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le premier Service National Universel a débuté dans 13 départements ce lundi 17 juin 2019. Les Ardennes accueillent 181 volontaires.

Les 181 volontaires accueillis dans les Ardennes et leurs 43 encadrants commencent leur Service National Universel
Les 181 volontaires accueillis dans les Ardennes et leurs 43 encadrants commencent leur Service National Universel © Radio France - Alexandre Blanc

Bazeilles, France

Pantalon, T-shirt, polo, veste, chaussures et casquette. Les volontaires du premier Service National Universel ont récupéré leur uniforme ce lundi 17 juin 2019. 2000 jeunes de 16 ans issus des 13 départements-pilotes se sont engagés et entament un séjour de cohésion de deux semaines, loin de chez eux, dans l'un des départements qui expérimente ce nouveau dispositif.

Les Ardennes accueillent 181 jeunes au lycée polyvalent de Bazeilles et au lycée agricole de Saint-Laurent. Après deux jours d'intégration pendant lesquels ils bénéficieront d'un bilan de santé et d'évaluations des apprentissages fondamentaux, le programme prévoit des ateliers autour des valeurs qui fondent la République mais aussi des apprentissages pratiques. 

Ainsi, dans les Ardennes, les adolescents volontaires rencontreront des militaires, des gendarmes et des policiers. Ils découvriront une exposition sur la Marseillaise, animeront des émissions de radio avec des invités sur des thèmes comme l'égalité hommes-femmes ou l'homosexualité, prépareront une pièce de théâtre sur les moyens de lutter contre la radicalisation, visiteront le château-fort de Sedan. Ils participeront aussi à une séance d'apprentissage du code de la route, apprendront les gestes de premiers secours, feront du sport et formeront une chorale

Apprendre la vie collective

Répartis en maisonnée de maximum 10 volontaires, les engagés sont aussi là pour partager un moment de vie collective. Les groupes rassemblent des jeunes de diverses origines géographiques et sociales. Le temps fort de ces quinze jours sera une marche de nuit sur 6 km, par petits groupes.

Chaque journée débute à 6h30 par le chant de la Marseillaise, sous le drapeau tricolore. Tout au long du séjour, on leur inculquera les règles du vivre-ensemble et les pratiques éco-responsables (pour éviter le gaspillage alimentaire par exemple). 

Il y a quelques règles de vie collective à respecter. Interdiction, par exemple, d'utiliser le portable la journée. 43 encadrants accompagnent les 181 mineurs qui séjournent dans les Ardennes. Le dispositif, qui coûte à l'Etat 2000 euros par volontaire, doit à terme être élargi à l'ensemble des jeunes de 16 ans. Dès l'année prochauine, le SNU montera en puissance et les Ardennes accueilleront 4 à 5 séjours de cohésion. 

221 Ardennais en bénéficient et ont été répartis dans les 13 autres centres SNU de France (en Creuse, dans le Vaucluse, dans le Cher, dans le Nord ou encore en Guyane).