Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Un site internet pour aider les collégiens sarthois à trouver leur stage de 3e

mercredi 7 novembre 2018 à 16:51 Par Alexandre Chassignon, France Bleu Maine

Le département de la Sarthe propose une plateforme internet pour aider les collégiens de 3e à trouver un stage. L'objectif consiste à réduire les inégalités entre les établissements et entre les familles.

Une classe de collège (photo d'illustration)
Une classe de collège (photo d'illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Sarthe, France

C'est une plateforme d'annonces au fonctionnement assez classique, mais réservée aux stages d'observation. Entreprises et administrations peuvent déposer des annonces pour faire découvrir leurs métiers, les collégiens de 3e peuvent y répondre. Les inscriptions pour les élèves viennent d'ouvrir sur stage3e.sarthe.fr.

Pour collecter un maximum d'offres, le département espère que les collèges vont passer le mot, et un prestataire contacte les entreprises depuis plusieurs semaines. Pour l'instant 400 offres sont sur le site, "du commerce de proximité à l'administration, mais aussi des vétérinaires, notaires, et les métiers de l'industrie", détaille François Bouju, chargé de communication numérique au département.

Premier contact avec le monde du travail

Chacun des près de 7 000 collégiens sarthois en 3e en Sarthe doit effectuer un stage d'observation en milieu professionnel d'une durée de 3 à 5 jours (consécutifs ou non). "Dans une zone rurale il n'y a pas forcément la même facilité qu'en zone urbaine pour découvrir tous les métiers, reconnaît Dominique Le Méner, président du conseil départemental. Nous avons la volonté d'apporter le même service à tous les collégiens".

Le site s'adresse en particulier aux "élèves qui n'ont pas forcément de réseau par leur famille. Sur une plateforme numérique ils ont des habitudes, note François Bouju. C'est peut-être plus facile pour leur premier contact avec le monde du travail". Le site permet une première mise en relation mais ne change rien à la suite, de la signature de la convention au déroulement du stage lui-même.