Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une 100ème "dictée des cités" à Bagnolet pour Rachid Santaki, le "Bernard Pivot du ghetto"

vendredi 12 mai 2017 à 19:23 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris

Depuis 2013, Rachid Santaki, écrivain originaire de Seine-Saint-Denis, organise des "dictées des cités" dans les quartiers de toute la France. La 100ème édition s'est déroulé dans une école de Bagnolet ce vendredi.

Cette 100ème édition de la dictée des cités se déroulait à l'école Jean Jaurès de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis
Cette 100ème édition de la dictée des cités se déroulait à l'école Jean Jaurès de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis © Radio France - Rémi Brancato

Bagnolet, France

"Cela fait quelques années qu'on ne va plus à l'école alors j'ai peur de faire beaucoup de fautes" confie cette maman qui s'est installée avec les autres parents sous le préau de l'école Jean Jaurès de Bagnolet en Seine-Saint-Denis ce vendredi après-midi. Avec les enfants de l'école, une soixantaine d'adultes planchent sur une dictée. Le texte, un extrait du Petit Prince de Saint-Exupéry, est lu par Rachid Santaki, organisateur depuis 2013, avec l'association Force des mixités, de ces "dictées des cités", dans tous les quartiers de France.

La 100ème édition a réuni parents et enfants à l'école Jean Jaurès de Bagnolet, Rémi Brancato

Une 100ème édition en moins de quatre ans

"C'est devenu une animation hyper ludique où tout le monde s'amuse" raconte l'écrivain, originaire du département. A raison d'une trentaine de dictées annuelles, celle de ce vendredi est la 100ème. "On a commencé à me surnommer le Pivot du ghetto ou Pivot des cités" sourit Rachid Santaki, qui souligne d'ailleurs que Bernard Pivot a soutenu l'organisation en publiant en 2014 une vidéo appelant à participer à l'événement.

L'objectif : s'amuser en apprenant, "une aventure autour de la langue française avec plein de rencontres et plein de sourires" résume l'écrivain. "C'est une vraie passion pour la culture" ajoute celui qui souhaite "l'utiliser comme passerelle pour que les gens se rencontrent".

"On a commencé à me surnommer le Pivot du ghetto" raconte Rachid Santaki

A l'arrivée : ni mauvaise note, ni pleurs, simplement une copie corrigée et une récompense pour les meilleures. "Souvent un scrabble pour rester dans l'éducatif" explique Rachid Santaki. La dictée des cités sera la semaine prochaine à Bourges et à Toulouse.

EN SAVOIR PLUS | La dictée des cités sur Facebook.