Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une action de l'UNEF à Grenoble pour demander l’inscription de tous les étudiants dans la filière de leur choix

-
Par , , France Bleu Isère

A Grenoble, le syndicat étudiant UNEF est ce vendredi présent au conseil d'administration de l'UGA pour exprimer son mécontentement contre la sélection à l'université. Pour l'UNEF, de nombreux étudiants ne seraient pas inscrits dans la filière de leur choix pour cette rentrée.

La mobilisation de l'UNEF sur le campus de Grenoble ce vendredi 27 septembre
La mobilisation de l'UNEF sur le campus de Grenoble ce vendredi 27 septembre © Radio France - Elisa Montagnat

L'action a débuté vers 9h30 avec un rassemblement d'une vingtaine d'étudiants à l'arrêt de tram Bibliothèque Universitaire, sur le campus de Grenoble, à l'appel du syndicat UNEF

Camille prend la parole : "Cette campagne contre la sélection à l'université, on la mène depuis le mois de juin. C'est la conséquence de la sélection en master instaurée en 2017, la sélection en licence instaurée en 2018, et l'augmentation des frais d'inscription pour les étudiants étrangers survenue en 2019. La sélection à la fac a donc été renforcée fortement : ça découle de logiques de privatisation et de marchandisation de l'enseignement supérieur. Là on va donc pénétrer dans le conseil d'administration, et essayer d'inscrire dix personnes qui se sont tournées vers nous car elles se retrouvent sans rien pour cette rentrée."

Une vingtaine d'étudiants s'est invité au conseil d'administration de l'Université Grenoble Alpes ce vendredi. - Radio France
Une vingtaine d'étudiants s'est invité au conseil d'administration de l'Université Grenoble Alpes ce vendredi. © Radio France - Elisa Montagnat

A l'intérieur du conseil d'administration, l'une des représentantes du syndicat explique la démarche : "On a déjà eu des rendez-vous avec du personnel administratif qui nous dit *nous on n'est pas en capacité de prendre la décision d'inscrire ces personnes-là, la décision est politique* c'est pour ça qu'on demande un rendez-vous avec la présidence de l'université. Ces personnes sont dans des situations complexes, victimes de la sélection qui a touché l'enseignement depuis ces dernières années. Parcoursup, la hausse des frais d'inscription, tout ça a mis des étudiants sur le bord de la route, et _les étudiants n'ont pas vraiment envie de passer leur année chez McDo_".

L'université répond aux étudiants et fixe un rendez-vous avec le président

Après 45 minutes de prises de paroles et divers chants militants, la présidence de l'université de Grenoble a répondu à leurs demandes : un rendez-vous sera organisé la semaine prochaine avec le président de l'UGA, Patrick Levy. Joris Benelle, directeur général des services de l'UGA, précise : _"_On est sur neuf cas d'étudiants, dont huit nous ont sollicité personnellement. Il y a trois cas de figures : le premier, où d'autres organismes externes ont donné un avis défavorable, comme Campus France, pour des cas d'étudiants étrangers qui n'ont pas toutes les conditions requises pour venir en France. Il y a aussi des personnes qui ont été refusées par des commissions pédagogiques, avec des enseignements qui, sur la base de dossiers, considèrent que les niveaux ne sont pas suffisants pour accéder à un master. Dans le dernier cas, ce sont des organismes qui ne dépendent pas de nous qui décident."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu