Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

PHOTOS - Une "classe Défense" au collège de Carpentras pour apprendre les valeurs de la République

-
Par , France Bleu Vaucluse

Vingt élèves sont en "classe Défense" au collège Daudet de Carpentras (Vaucluse). Ils rêvent parfois de s'engager dans l'armée. L'Éducation nationale privilégie la transmission des valeurs de la République.

Tom et Erwan sont en classe Défense au collège de Carpentras et rêvent de s'engager dans la marine ou la gendarmerie
Tom et Erwan sont en classe Défense au collège de Carpentras et rêvent de s'engager dans la marine ou la gendarmerie © Radio France - Philippe Paupert

Depuis la rentrée 2019-2020, une "classe Défense" accueille 20 élèves de 4e au collège Daudet de Carpentras. Ces élèves seront à bord d'un sous-marin le 31 mars. Il y avait déjà une "classe Sécurité civile" au collège Daudet. Les élèves de la "classe Défense" ont ajouté une heure supplémentaire chaque semaine à leur emploi du temps pour mieux connaitre les rouages de la Défense nationale. Certains élèves rêvent de s'engager sous l'uniforme, mais d'autres souhaitent seulement améliorer leurs connaissances des valeurs de la République.  

Apprendre les valeurs en rêvant d'uniforme

Erwan, 13 ans, prépare un exposé sur les hélices d'un sous-marin. Son travail participera au prix du Gouverneur militaire, mais le jeune homme n'a pas choisi cette "classe Défense" pour la mécanique. Il veut "apprendre les valeurs de la France, de l'armée". Erwan désire aussi s'informer sur son futur métier parce qu'il veut "être maître-chien dans la gendarmerie". Avant d'enfiler l'uniforme, Erwan a travaillé sur les droits de l'homme : "Avant, les femmes n'avaient pas le droit de voter". 

Son copain Tom cherche une image de sous-marin. Ce collégien annonce qu'il est "fortement intéressé" pour embarquer : il espère "apprendre beaucoup de choses sur l'armée, la marine, pour voir si c'est ça qui m’intéresse vraiment. Même si je ne deviens pas militaire, au moins, j'aurais appris des choses".

"Classe Défense" pour l'école de la confiance

Le principal de ce collège de 493 élèves en réseau d'éducation prioritaire à Carpentras confie que "90% des élèves viennent de quartiers défavorisés" mais Claude Parrado insiste : "Nos élèves, contrairement à ce qu'on peut croire, ont des valeurs. Nos élèves s'engagent, sont motivés, comprennent l’intérêt de venir au collège. La classe Défense, c'est aussi l'école de la confiance. Les parents adhérent aux valeurs du collège et de la République. Ce vivre ensemble, on le vit au quotidien". Les parents et leurs enfants participent spontanément aux cérémonies du 11 novembre ou du 8 mai.

Tom "Même si je ne deviens pas militaire, au moins, j'aurais appris de choses"

Les élèves de la classe Défense du collège Daudet de Carpentras - Radio France
Les élèves de la classe Défense du collège Daudet de Carpentras © Radio France - Philippe Paupert
Les élèves de la classe Défense du collège Daudet de Carpentras - Radio France
Les élèves de la classe Défense du collège Daudet de Carpentras © Radio France - Philippe Paupert
Le collège Daudet de Carpentras - Radio France
Le collège Daudet de Carpentras © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu