Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une colonie apprenante en pleine nature pour oublier le quotidien à Montoulieu dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Les vacances apprenantes sont nées à l'initiative du gouvernement après le déconfinement. L'objectif, associer apprentissage et activités de loisir. L'association Vacances Evasion propose donc une colonie sur le thème de la nature près de Ganges (Hérault) .

Une partie des enfants en colonie participent à une randonnée
Une partie des enfants en colonie participent à une randonnée - Julia Reutord

C'est dans un gîte à Montoulieu, près de Ganges, posé sur une petite colline au milieu de la nature et au bruit des oiseaux, que 8 enfants âgés de 8 à 10 ans vont passer leur semaine de vacances. Ils font partie d'une colonie apprenante. Durant 5 jours, ils vont pouvoir soigner des animaux de la ferme comme les poules ou un âne, mais aussi apprendre les noms des oiseaux ou des plantes. En plus de cela, des randonnées ou des visites dans des musées sont organisées.  

Au programme pour les 2 jours restants, il y aura notamment de l'équitation avec une explication des soins prodigués au cheval, une randonnée à vélo ou encore de la fabrication de confiture et pain maison. 

Julia Reutord, la directrice du séjour estime qu'il est important pour ces enfants de découvrir de nouvelles choses qui ne sont pas forcément apprises à l'école. Au cœur d'une période compliquée pour tous, cet intermède dans la nature ne peut être que positif.  

"Certains sont déçus de rentrer à la maison à la fin de la semaine"

Julia Rieutord sur les bienfaits de cette colonie

Tous sont ravis de se retrouver là, même Mohamed, 10 ans, qui aime les jeux et les veillées du soir mais pas forcément les ateliers d'apprentissage où il a "l'impression d’être à l'école". 

Mohamed à propos du "travail" à la colonie

Une aide financière pour les familles en situation précaire

Pour cette semaine de vacances de Toussaint, il a fallu débourser 595 euros. Afin d'aider les enfants issus de familles disposant de moyens financiers limités, l'Etat et les collectivités peuvent payer le séjour dans la limite de 400 euros par mineur et par semaine. Les séjours sont ouverts à tous et les familles peuvent aussi bénéficier des aides de droits communs (bons CAF, chèque-vacances). 

Reportage auprès de la colonie apprenante au gîte du Mas de Bruyère

Choix de la station

À venir dansDanssecondess