Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une école de pilote de ligne s'installe à l'aéroport de Tours

mardi 12 juin 2018 à 10:27 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Une école de pilote de ligne ouvre ses portes à Tours, au sein des locaux de l'aéroport de Tours. la première promotion est attendue en septembre.

Un jour, les élèves de l'école pourraient piloter un avion de ligne de Ryanair
Un jour, les élèves de l'école pourraient piloter un avion de ligne de Ryanair © Radio France - Xavier Louvel

Indre-et-Loire, France

L'aéroport de Tours accueille en cette année 2018 une école bien particulière, une école de pilote de ligne. Elle vient gonfler le nombre d'écoles existantes en France, pour répondre à la demande des compagnies mondiales. Les besoins sont évalués à 650.000 pilotes d'ici 30 ans. Il existe déjà une école publique (l'ETAC), et de nombreuses autres privées. Celle qui s'ouvre à Tours s'appelle "Air Paris Academy". La première promotion est attendue en septembre. Elle comptera entre 20 et 25 élèves, recrutés à niveau Bac+2, à dominante scientifique avec un excellent niveau d'anglais. "L'objectif d'ici 2023 est d'arriver à 100, voir 150 élèves par an" précisent les responsables. 

On va sélectionner des gens qui ont zéro heure de vol. Les dirigeants de "Air Paris Academy"

Les élèves seront formés sur monomoteur, puis bimoteur, pendant 18 à 20 mois. L'école va se doter de cinq à six appareils dans un premier temps et espère atteindre les dix-huit avions à terme. Elle va aussi se doter de deux simulateurs de vol fixes (qui ne seront pas sur vérins). La formation sera payée, soit par des compagnies qui auront recrutés leurs futurs pilotes, soit par l'élève en fond propre. La formation coûtera de 75.000€ à 150.000€. Les élèves termineront leur cursus avec une formation de 4 à 6 mois dans les compagnies pour être brevetés sur un appareil type Boeing ou Airbus.