Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Avec Harry Potter, une enseignante de Metz donne le goût du latin à ses élèves

lundi 12 mars 2018 à 9:19 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Au collège Georges de la Tour à Metz, une enseignante de latin, avec ses élèves de 5e, s'inspire du célèbre sorcier Harry Potter pour dispenser ses cours de latin.

Le cours de latin de 5e avec Mme Béjot au collège Georges de la Tour à Metz
Le cours de latin de 5e avec Mme Béjot au collège Georges de la Tour à Metz © Radio France - Cécile Soulé

Metz, France

C'est une classe un peu particulière au collège Georges de la Tour de Metz (Moselle) : une classe Harry Potter ! Début février 2018, on fêtait les vingt ans de la parution du 1er tome d'Harry Potter en France.  Et dans le collège mosellan, avec ses élèves de 5e, une enseignante de latin s'inspire du célèbre sorcier depuis le début de l'année scolaire 2017-2018 pour dispenser ses cours. 

Harry Potter et le latin, c'est lié

"Expelliarmus", "Endoloris", de la célèbre école de sorcier au collège Georges de la Tour, il n'y a qu'un pas dans ce cours de latin de 5e. "Je vous propose de vous pencher sur les sorts de Harry Potter basés sur le latin. Vous allez voir que ça fait 4 pages, comme quoi quand on vous dit que Harry Potter et le latin, c'est lié, ce n'est pas pour rien", explique aux élèves l'enseignante passionnée par le petit sorcier. Elle arbore un T-shirt aux couleurs du blason de Poudlard. 

Une lettre d'intégration dans une école comme Harry Potter

Véronique Béjot a justement commencé en début d'année par faire des tests aux élèves pour les placer dans des maisons, comme Harry Potter: "Au cours suivant, je leur ai donné une lettre pour leur dire qu'ils étaient intégré à l'école "Mythologica". J'ai créé 3 maisons qui sont en relation avec le latin, donc on a la maison du Sphinx, de Pégase et de la Gorgone. Chacun ensuite par ses notes, ses actions gagne des points et lorsqu'un élève fait quelque chose de moins bien, lorsqu'il a une mauvaise note, il fait perdre des points à sa maison". 

C'est comme si on vivait dans Poudlard

Et ça marche auprès des élèves:  "ça nous fait beaucoup penser à Harry Potter, étant donné qu'il y a aussi des maisons. C'est comme si on vivait dans Poudlard" explique une élève. Trois autres ajoutent: "Je dirai que Harry Potter, c'est un petit plus et c'est ça qui nous donne vraiment envie de venir en cours de latin". On a toujours envie d'y aller, ce n'est pas une contrainte. Oui ça me motive, ça motive aussi beaucoup d'élèves, de faire un jeu pour l'école". Même ceux qui s'étaient inscrits en latin à reculons sont conquis: "Au départ, je ne voulais pas trop en faire et je pense que j'aurais regretté d'avoir fait latin sans cette idée". 

L'auteur des Harry Potter passionnée de latin

Rendre le latin passionnant alors que cette langue ancienne a la réputation d'être ardue, c'est justement l'objectif de Véronique Bejot avec ses méthodes pédagogiques inspirées de Harry Potter: "L'auteur de Harry Potter est une fan de latin. D'ailleurs, elle a fait traduire tous les livres Harry Potter en latin. Quand on lit les livres, on s'en rend compte tout de suite, on retrouve des créatures, des noms, les sorts sont basés sur le latin, donc il y a vraiment un lien évident entre les deux. L'avantage, comme je suis tombée sur des élèves passionnés, ça les motive et moi, ce que je voulais, c'est qu'il y ait une entraide, c'est-à-dire quand on repère un de ses camarades qui est un peu plus faible, qu'on l'aide à réviser ses déclinaisons, un point de grammaire, etc. Je n'attendais pas de tels résultats, je suis très contente et je vais renouveler l'opération l'année prochaine". 

Reportage de Cécile Soulé dans la classe "Harry Potter" de Véronique Béjot au collège Georges de la Tour

Ses collègues de musique et de sciences physique lui ont emboîté le pas (dans le cadre des EPI - enseignements pratiques interdisciplinaires), en faisant travailler les élèves sur la musique d'Harry Potter et sur les potions magiques, comme à Poudlard !