Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une fin d'année scolaire solidaire pour des collégiens de Dombasle-sur-Meurthe

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Au collège Julienne Farenc de Dombasle-sur-Meurthe, la fin de l'année scolaire rime avec action solidaire. Une collecte en faveur des Restos du Coeur est organisée ce vendredi. Fruit d'une mobilisation depuis cinq mois des élèves.

Les élèves, François Milenkovic (Restos du Coeur), Joëlle Ginsburger (principale) et Otilly Belcour (conseillère principale d'éducation)
Les élèves, François Milenkovic (Restos du Coeur), Joëlle Ginsburger (principale) et Otilly Belcour (conseillère principale d'éducation) © Radio France - Isabelle Baudriller

Des pâtes, du riz, des conserves, des couches pour bébés, des brosses à dents : voilà ce que les élèves du Conseil de la vie collégienne (CVC) espèrent collecter en nombre ce vendredi matin au collège Julienne Farenc à Dombasle-sur-Meurthe, à une vingtaine de kilomètres de Nancy. Ils sont 14 élus, de la 6è à la 3è, à être totalement mobilisés depuis la mi-janvier sur ce projet.

"Il y a une véritable tradition autour de la solidarité au collège Farenc", se réjouit Joëlle Ginsburger, la principale de l'établissement. Après l'association Ela (lutte contre les leucodystrophies) ou la Course contre la Faim, c'est donc vers les Restos du Coeur que les élèves ont orienté leur générosité. "Je pense que c'est important de les sensibiliser, on a aussi ce rôle auprès des jeunes : avoir un regard sur l'autre, en particulier l'autre qui ne va pas trop bien", poursuit Joëlle Ginsburger.

16 heures d'intervention en classes

Quand François Milenkovic, bénévole aux Restos du Coeur, est venu à la rencontre des jeunes pour leur expliquer l'action de l'association, il ne pensait pas trouver autant d'écho. "Vu leur âge, je pensais qu'ils seraient surtout intéressés par les Enfoirés mais non. Des questions sur la pauvreté, j'en ai eues pas mal : pourquoi on est pauvre ? Comment on peut s'en sortir ?" Résultat : François Milenkovic est intervenu pendant une heure dans chacune des 16 classes du collège.

L'une des affiches réalisées par les élèves pour la collecte des Restos du Coeur - Radio France
L'une des affiches réalisées par les élèves pour la collecte des Restos du Coeur © Radio France - Isabelle Baudriller

De leur côté, les élèves du CVC ont présenté leur projet de collecte à leurs camarades, collé des affiches dans l'établissement pour les convaincre de contribuer à cette bonne action. "Quand on voit les bénévoles des Restos dans les magasins avec ma maman, on donne toujours quelque chose. J'ai eu envie de participer", explique Margot élève de 5è. Théo, en 3è, est marqué par "les personnes vraiment dans le besoin avec moins de 500€ par mois. Ca fait mal aussi de voir des personnes dans la rue. De pouvoir les aider, d'être acteur, ça me fait vraiment plaisir. Ca fait partie du parcours de citoyen".

Assis sur un carton

Un camion des Restos du Coeur vient chercher la collecte vendredi 16 juin en début d'après-midi, en présence des 382 élèves du collège qui entonneront des chansons, notamment l'historique chanson des Enfoirés. Chacun sera assis sur un carton dans la cour. Comme les personnes qui n'ont que cela en guise de protection dans la rue. Manière de leur rendre hommage, selon Maude, élève de 3è. "Pourquoi ne pas se mettre à leur place symboliquement ? Ca ne nous fait pas de mal..."

Choix de la station

France Bleu