Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une manifestation à Sarlat en Dordogne pour sauver un poste de CPE

-
Par , France Bleu Périgord

A la rentrée prochaine, le collège La Boétie de Sarlat va perdre un poste de CPE. Le lycée Pré de Cordy va en être directement impacté, un rassemblement est prévu ce mardi matin devant l'établissement.

L'entrée du Lycée Pré de Cordy de Sarlat
L'entrée du Lycée Pré de Cordy de Sarlat - Fabrice Bernard

Sarlat-la-Canéda, France

Ce mardi matin, entre onze heures et midi, il risque d'y avoir plus de monde que prévu devant les grilles du lycée Pré de Cordy de Sarlat-la-Canéda en Dordogne. Des enseignants, des parents d'élèves et des syndicats ont prévu de se rassembler pour dénoncer la suppression d'un poste de CPE (conseiller principal d'éducation) au collège La Boétie à la rentrée prochaine, suppression qui va directement impacter le lycée Pré de Cordy qui compte 1300 élèves.

Un CPE en moins

A l'heure actuelle, le collège La Boétie de Sarlat a trois conseillers principaux d'éducation, quatre CPE au lycée Pré de Cordy (constitué de deux établissements, un lycée général et un lycée professionnel). A la rentrée prochaine, restrictions budgétaires obligent, le recteur de l'Académie de Bordeaux a décidé de supprimer un des trois postes de CPE du collège La Boétie. Pour palier ce manque dans ce collège, un des quatre CPE du lycée travaillera à mi-temps dans le lycée et à mi-temps dans le collège.

Forcément il y a des tâches qui ne se feront plus — Fabrice Bernard, CPE au lycée Pré de Cordy

Une organisation ingérable pour le CPE concerné Fabrice Bernard qui explique au micro France Bleu Périgord que " forcément il y a des tâches qui ne se feront plus, on travaille normalement sur l'orientation [...] pour les élèves qui sont en décrochage [...] ça suppose pas mal d'entretiens, des relations avec la famille, avec le monde économique .. ces choses là ça sera plus possible".

Le CPE Fabrice Bernard explique les conséquences sur le lycée

Rassemblement entre 11h et midi

Le syndicat SNES-FSU, des parents d'élèves et des enseignants ont prévu de se rassembler entre onze heures et midi devant le lycée Pré de Cordy de Sarlat. Ils demandent à l'Académie de ne pas supprimer ce poste de CPE. Des représentants du collège la Boétie, où est supprimé un poste de CPE, sont invités à se joindre à cette action. Par ailleurs une pétition est lancée sur change.org , elle récolte à ce jour un peu moins de 200 signatures.