Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une marche pour redonner confiance en soi à des élèves en STMG au lycèe Fourier à Auxerre

-
Par , , France Bleu Auxerre

A l'occasion de la 12eme édition de la journée du refus de l'échec scolaire, coup de projecteur sur une initiative qui permet de redonner confiance et motivation à des élèves du lycèe Fourier à Auxerre

les élèves ont parlé défi sportif avec le coureur auxerrois Abder El badaoui
les élèves ont parlé défi sportif avec le coureur auxerrois Abder El badaoui © Radio France - Damien Robine

Auxerre, France

Chaque année en France 150 000 jeunes quittent l'école sans diplômes. 

On les appelle les décrocheurs. Et dans certains établissements scolaires des initiatives sont mises en place pour tenter d'éviter que des jeunes se retrouvent dans la nature. 

Au lycée Fourier à Auxerre, l'équipe pédagogique propose deux temps forts cette année aux élèves de 1ère STMG.  La préparation d'une randonnée de trente kilomètres le 1er octobre prochain et un stage en entreprise. Une manière de remotiver des élève qui atterrissent souvent par défaut dans cette filière, gestion et ressources humaines . 

Trente kilomètres à pied, c'est un sacré défi pour les élèves de la classe de Maud Antoni, à l'origine de ce projet pédagogique « Ceux sont les élèves qui ont choisi cette distance . C'est à la fois très impressionnant pour eux comme pour nous les adultes. Je crois que personne dans la classe, n'a déjà fait ça. »

Et pour parler défi, le coureur auxerrois Abder El Badaoui est  venu dans la classe pour les encourager à se dépasser.  Un bel exemple puisque l’athlète auxerrois a parcouru plus de 2500 kilomètres en un mois cet été pour rallier Auxerre à Bzou, son village natal au Maroc. Il a surtout voulu encourager les élèves : «Tout est possible, il faut avoir des objectifs et tout est réalisable avec de la motivation et de la confiance.».

Tout est possible avec de la motivation et de la confiance en soi - l'athlète auxerrois Abder El Badaoui

Un discours qui a touché les élèves. Harmonie est admirative devant l'exploit réalisé. «Il a bu 15 litres d’eau par jour et parcouru 2500 km, c’est énorme et courageux de sa part ». 

La jeune fille est aussi convaincue que cette randonnée de 30 km  peut énormément apporter à toute sa classe. Pour elle, cela va leur montrer que « leurs rêves sont possibles  et qu’il faut se battre pour y arriver »

Le reportage de Damien Robine

Et puis motivation supplémentaire, les élèves marchent aussi pour récolter de l'argent pour une association qui vient en aide aux enfants défavorisés. C'est très important pour Mathieu car parmi ses camarades "certains ne sont pas sûr d’y arriver, d’autres n’ont pas très envie de faire cette randonnée mais le fait d’avoir un objectif va nous obliger à être solidaire et on va tous s’encourager"poursuit l’élève.

Chaque lundi, les élèves viennent bien habillés et leur comportement change - Maud Antoni

La randonnée pour la cohésion, sera suivie d'une préparation pour un stage en entreprise. Depuis le début de l'année déjà, les élèves travaillent sur leur image explique Maud Antoni : Chaque lundi en classe, ils s'habillent  différemment des autres jours. Et cela porte ses fruits. Les élèves n’ont pas la même attitude lorsqu’ils portent un pantalon, une chemise et des chaussures que lorsqu’ils viennent au lycée en baskets et survêtement. 

Ces  actions  commencent à porter leur fruit : Nacim est un de ceux qui s'est fixé des objectifs. Il assure vouloir avoir son bac, une belle vie et surtout un bon salaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu