Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une nouvelle audience dans l'affaire de l'instituteur de Malicornay

-
Par , France Bleu Berry

La cour d'appel administrative de Bordeaux doit trancher ce jeudi le conflit qui oppose l'ancien instituteur de Malicornay à l'Education nationale.

Matthieu Faucher sera présent à Bordeaux pour plaider sa cause.
Matthieu Faucher sera présent à Bordeaux pour plaider sa cause. © Radio France - Sarah Tuchscherer

Depuis 2017, Matthieu Faucher est en conflit avec l'Éducation nationale. L'institution reproche à cet enseignant d'avoir abordé la Bible en cours, avec ses élèves de CM1-CM2 de l'école de Malicornay. Sa démarche se serait apparentée à du prosélytisme, ce que l'intéressé dément. 

En juillet 2019, le tribunal administratif de Limoges avait ordonné l'annulation de la sanction prise à l'encontre de Matthieu Faucher. Mais le cabinet du ministre Jean-Michel Blanquer a fait appel. C'est ce recours qui est examiné ce jeudi par la cour d'appel administrative de Bordeaux. 

Matthieu Faucher effectue aujourd'hui des remplacements dans les écoles de l'Indre, mais il garde espoir de pouvoir réintégrer celle de Malicornay. Sur le fond, il reste convaincu qu'il est plus que jamais indispensable d'aborder la question de la religion en classe : "Quand on voit qu'au CM2, 80% des élèves ignorent ce qu'est un baptême, ne savent pas ce qu'est une église, ni ce qu'on peut y faire... D'ici un quart de siècle on sera incapable de comprendre Victor Hugo ou le Moyen-Age. En tant qu'enseignant, je me sens concerné par cette question".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess