Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une nouvelle école à Aimargues : l'école Simone Veil

vendredi 7 décembre 2018 à 19:07 Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère

Une troisième école à Aimargues, l'école Simone Veil. Utilisée par les enfants depuis le retour des vacances de Toussaint, elle est inaugurée samedi. Une toute nouvelle école qui ne sentira jamais la craie, elle n'a pas de tableaux noirs mais des TBI, des tableaux blancs interactifs.

Fronton de l'école Simone Veil, à Aimargues
Fronton de l'école Simone Veil, à Aimargues © Radio France - Philippe Thomain

Aimargues, France

Une troisième école primaire à Aimargues qui est en pleine croissance : 3.500 habitants il y a 10 ans, 5.600 aujourd'hui. L'école Fanfonne Guillierme ne pouvait plus être agrandie, plus de place, d'où la création de cette école Simone Veil, juste à côté. Une école qui a ouvert ses portes au retour des vacances de Toussaint, elle est inaugurée samedi. Une école neuve sans tableaux noirs. Finie la craie, place au stylet pour écrire sur le TBI, le tableau blanc interactif connecté à un ordinateur. Et les enfants comme les enseignants apprécient. 

Le TBI, le tableau blanc interactif, est apprécié des enfants comme des enseignants.

Cette nouvelle école est un investissement important pour la ville, même si elle a bénéficié de subvention. Une nouvelle école qui réjouit le maire, heureux d'ouvrir une troisième école dans cette ville dont la croissance est tiré par son positionnement géographique, entre Nîmes et Montpellier

Rencontre avec le maire d'Aimargues, Jean-Paul France