Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 510.000 manifestants dans près de 70 villes
Éducation

Une ouverture de classe supplémentaire en Mayenne, à Bonchamp-lès-Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

La carte scolaire de la Mayenne vient d'être légèrement ajustée : 18 classes ont fermé comme prévu à la rentrée, pour 7 ouvertures auxquelles il faut ajouter 4 postes d'enseignants titulaires remplaçants ruralité. Une classe supplémentaire ouvre à Bonchamp-lès-Laval.

Le directeur académique des services de l'Éducation Nationale en Mayenne.
Le directeur académique des services de l'Éducation Nationale en Mayenne. © Radio France - Charlotte Coutard

Département Mayenne, France

Comme chaque année, le directeur académique des services de l'Éducation Nationale (DASEN) en Mayenne a procédé à quelques ajustements concernant la carte scolaire actée en mars dernier, pour tenir compte des effectifs constatés à la rentrée ce lundi.

En Mayenne, une classe ouvre à l'école primaire Bono Campo de Bonchamp-les-Laval, passant de 10 à 11 classes. Notre département a perdu près de 500 élèves à la rentrée dans les écoles publiques (20 125 au lieu de 20 615), 200 élèves de moins dans le privé (10 400 au lieu de 10 602). Mais à Bonchamp, les effectifs sont en hausse.

Denis Waleckx, le directeur académique des services de l'Éducation Nationale

Quatre postes de titulaires remplaçants ruralité

Par ailleurs, deux postes supplémentaires d'enseignants titulaires remplaçants ruralité sont créés à Saint-Pierre-la-Cour et Grez-en-Bouère. Ce sont des enseignants à 50 % ou à temps plein, qui interviennent sur une ou deux écoles, soit pour un renfort dans les classes en plus de l'enseignant déjà présent, soit pour alléger les effectifs quelques jours par semaine en ouvrant temporairement une classe. Il s'agit par exemple d'une école avec deux classes pour 52 élèves, qui quelques jours par semaine aura trois classes pour permettre de travailler en plus petits groupes.

Denis Waleckx, le DASEN de la Mayenne.

"Ce sont des titulaires qui sont placés dans un établissement,à mi-temps ou à temps-plein dans une école, et qui peuvent soit venir en renfort d'une classe existante soit créer au moment où ils sont là une classe supplémentaire, permettant de répondre à des difficultés, ce qu'on appelle des bourrelets d'effectifs. Par exemple deux classes à 52 ou  53 élèves, où on a des difficultés de répartition, ce titulaire remplaçant ruralité a vocation à répondre à cette problématique rurale", explique Denis Waleckx, le directeur académique des services de l'Éducation Nationale.

Au total à la rentrée 2019, ce sont donc 18 classes qui ont fermé en Mayenne, pour 7 ouvertures auxquelles il faut ajouter 4 postes d'enseignants titulaires remplaçants ruralité, des classes qui sont donc ouvertes quelques jours par semaine, avec des enseignants supplémentaires répartis sur une ou deux écoles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu