Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une "Prépa Talents" pour les écoles de la haute fonction publique créée à Reims à la rentrée prochaine

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Une "Prépa Talent" va naître à Reims à la rentrée prochaine : elle doit préparer des étudiants boursiers aux concours de grandes école comme l'Ecole nationale de la magistrature, de directeur d'hôpital ou encore à l'ISP, le nouvel ENA.

La carte des nouvelles "Prépas Talent" publiée par le ministère de la Transformation et de la fonction publiques.
La carte des nouvelles "Prépas Talent" publiée par le ministère de la Transformation et de la fonction publiques.

Elle figure parmi les 74 nouvelles prépas annoncées par la ministre de la Transformation et de la fonction publiques Amélie de Montchalin : un nouveau parcours va être créé à Reims pour aider les étudiants boursiers à intégrer les écoles les plus prestigieuses de la fonction publique comme celui de l'ISP (l'institut du service public) qui remplacera l'ENA en janvier prochain, l'école nationale de la Magistrature ou encore le concours de commissaire de Police. 15% des places au concours leur seront reservées.

Plus de diversité des profils

La classe rémoise sera créée en partenariat avec Sciences Po avec l'Université de Reims Champagne-Ardenne : "Le profil des hauts fonctionnaires était plutôt un profil issu de catégories socio-professionnelles très élevées et plutôt parisien pour une grande partie d'entre eux, explique Guillaume Gellé, le président de l'Université de Reims-Champagne-Ardenne. Donc là, il s'agit d'apporter de la diversité géographique puisqu'il va y avoir un grand nombre de préparations de talents au niveau du territoire national. Et puis également plus de diversité sociale, puisque le profil de nos étudiants est beaucoup plus divers que des admissions à l'ÉNA lors des années précédentes". 

La formation se déroulerait sur un an, à l'issu d'un master : "L'idée, c'est de les former ensemble, avec l'intervention de nombreux hauts fonctionnaires pour leur expliquer les différents métiers, détaille le président de l'URCA. Donc, ça sera une préparation à ce concours du nouvel Institut du service public et les étudiants verront leur réussite sanctionnée par un diplôme de Sciences-Po Paris et un diplôme de l'Université de Reims Champagne-Ardenne". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les grandes lignes de ce dispositif sont désormais fixées mais les candidatures ne sont pas encore ouvertes : "Nous allons le faire dans les semaines qui viennent, confie Guillaume Gellé. Nos étudiants sont en ce moment en phase d'examen et ils le seront aussi au mois de mai. Donc, après cette période, nous ferons une campagne de promotion et de recrutement pour commencer à la rentrée prochaine. "

Au total, les 74 prépas qui vont ouvrir dans toute la France accueilleront 1700 étudiants chaque année.  Ils bénéficieront d'une bourse supplémentaire de 4000 euros par an pour financer leurs études.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess