Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une rentrée des collèges marquée par plus de sécurité

mardi 29 août 2017 à 11:37 Par Laurent Vareille, France Bleu Azur

À quelques jours de la rentrée 2017, le département des Alpes-Maritimes et l'académie ont présenté les effectifs et les nouveautés pour les collèges. La sécurité des établissements est au cœur des préoccupations.

Tourniquet électronique pour les collèges
Tourniquet électronique pour les collèges © Radio France - Laurent Vareille

Nice, France

Avec 49.716 élèves inscrits dans le public ou dans le privés, répartis dans 91 établissements, le nombre de collégiens est en hausse de 176 individus dans les Alpes-Maritimes.

En face, l'inspecteur d'académie certifie que les effectifs encadrant sont suffisants, des postes ont même été obtenus. Mais la nouveauté de cette rentrée 2017 ce sont les tourniquets installés aux entrées des collèges. Des portiques automatiques qui se déclenchent grâce à une puce insérée dans les carnets de correspondance.

Le système électronique est synchronisé avec les emplois du temps et l'enfant ne rentre et sort que quand il en a l'autorisation. "L'époque est comme ça déplore Annabelle. On est obligé de mettre ces systèmes et cela nous rassure nous les parents, mais aussi les enfants".

Pour l'instant, quatre collèges ont été équipés (Alphone Daudet, Jules Romain à Nice, Joseph Pagnol à Saint-Laurent et Pablo Picasso à Vallauris), 11 autres le seront durant l'année 2017-2018. Des équipements qui coûtent six millions d'euros et qui font partie plus globalement du plan sécurité des collèges.