Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une rentrée espérée sans fausse note dans les 28 écoles d'Alès

mercredi 30 août 2017 à 15:15 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

La rentrée pointe le bout de son nez à Alès (Gard). Dans la capitale des Cévennes, 3.800 enfants sont scolarisés dans 24 écoles publiques et quatre écoles privées. Le pôle enfance emploie 520 personnes et la ville consacre 11 millions d'euros à l'éducation.

La ville d'Alès a présenté sa rentrée scolaire 2017-2018.
La ville d'Alès a présenté sa rentrée scolaire 2017-2018. © Radio France - Ludovic Labastrou

Alès, France

Plus que quatre jours de vacances, la rentrée approche à Alès. Dans la capitale des Cévennes, 3.800 enfants retrouvent les bancs de leurs 24 écoles publiques et quatre écoles privées. Le pôle enfance de la ville emploie 520 personnes et la municipalité consacré 11 millions d'euros à ce secteur.

Retour à la semaine de quatre jours et six doublement de classes à 12 élèves

Sans surprise, Alès, revient à la semaine de quatre jours. À part Anduze, 72 communes d'Alès Agglo appliquent la dérogation.

Mais la réussite scolaire ce sont aussi de bonnes conditions d'accueil avec près de deux millions de travaux.

Tordons le cou à une rumeur qui a couru à propos de la plus vielle école d'Alès, Frédéric-Mistral, encore en travaux : pas question de fermeture. Les petits Alèsiens retrouveront leur école en centre-ville en février prochain.

3 ouvertures de classes à Alès contre deux fermetures seulement et, au vu des inscriptions de dernière minute, on ne désespère pas, à Claire Lacombe et Paul Langevin, de voir le maintien des deux classes maternelles.

"Rater le virage du CP est catastrophique." Christian Chambon.

Autre nouveauté 2017-2018 : la création de six classes de CP à 12 élèves comme le souhaitait le ministèrede l'Éducation nationale. Un choix politique.

Christian Chambon, adjoint délégué à l'éducation.