Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Une rentrée scolaire particulière mais sereine" selon la Rectrice d'académie de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon

La rectrice d'académie de Montpellier a présenté les grandes lignes de l'année scolaire 2020-2021. Les protocoles sanitaires sont désormais fixés. Tous les adultes devront porter le masque.

Sophie Béjéan, rectrice de l'académie de Montpellier a présenté les grands lignes de la rentrée scolaire 2020-2021
Sophie Béjéan, rectrice de l'académie de Montpellier a présenté les grands lignes de la rentrée scolaire 2020-2021 © Radio France - Claire Moutarde

C'est évidemment une rentrée particulière que vont vivre les 620 900 élèves, étudiants et apprentis et les 53 800 enseignants de l'académie de Montpellier. Une rentrée scolaire sur fond de crise sanitaire alors que le département de l'Hérault est placé en zone rouge de circulation du coronavirus. Il n'y a pourtant pas d'exceptions locales au protocole sanitaire annoncé par le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer.

Tous les adultes auront le masque ainsi que les collégiens et les lycéens

La rectrice d'académie Sophie Béjéan a rappelé que tous les adultes porteront un masque dans les écoles, collèges et lycéens et que les élèves devront le porter dans les collèges et les lycées toute la journée, sauf pendant les repas "Il faut absolument appliquer les gestes barrières, porter le masque, c'est essentiel pour que nous puissions passer une bonne année scolaire et pour éviter absolument un confinement" ajoute la rectrice. Si un cas de covid est identifié, c'est l'ARS, l'Agence Régional de la Santé, qui définira la stratégie, "une décision peut être prise de fermer une école temporairement, une classe d'abord et éventuellement une école temporairement". La rectrice assure qu'en cas de fermeture, un plan de continuité pédagogique sera mis en place via l'outil numérique.

Les enseignants et les personnels éducatifs ne seront pas systématiquement testés avant la rentrée, le dispositif des tests des cas contacts est privilégié. "C'est ce que préconisent les spécialistes de santé publique et le ministère de la Santé, précise Sophie Béjéan, le test systématique n'est pas une réponse satisfaisante parce qu'on peut être testé un jour négatif et être le lendemain positif

Il faut remobiliser les élèves éloignés de l'école depuis des mois - Sophie Béjéan, rectrice d'académie de Montpellier

La rectrice annonce que le début d'année sera consacrée au rattrapage s'il est nécessaire, "il faut remobiliser nos élèves, et en particulier ceux qui ont été éloignés pendant plusieurs semaines, parfois plusieurs mois, de l'école".  Le premier trimestre sera un temps de repérage des difficultés éventuelles des élèves pour mettre en place un accompagnement personnalisé. le dispositif Devoirs Faits dans les collèges devrait les aider. "Nous avons des moyens pour cela. Nous allons rassurer les professeurs en leur disant prenez le temps de remettre les enfants au travail"

Dans l'Hérault, 212 893 élèves de primaires, collèges et lycées, 7978 apprentis et 74 220 étudiants vont faire leur rentrée ce mois de septembre. Par les nouveautés cette année, l'ouverture du tout nouveau lycée de Gignac qui va pouvoir accueillir 275 élèves dès 2020.  

65 emplois sont créés pour améliorer le taux d'encadrement des élèves dans le premier degré pour atteindre dans l'Hérault une moyenne de 23,27 élèves par classe, 23 dans les Pyrénées-Orientales. il n'y aura aucune suppression de classe dans les communes de moins de 5000 habitants et des postes seront affectés dans les communes de plus de 5000 habitants.

Sophie Béjéan, rectrice de la région académique Occitanie rappelle le protocole sanitaire

Sophie Béjéan, rectrice de la région académique Occitanie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess