Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une rentrée sous l'ère du numérique à Balma, près de Toulouse

vendredi 1 septembre 2017 à 6:00 Par Leila Mechaouri, France Bleu Occitanie

La ville de Balma a installé des Ecrans Numériques Interactifs à la place des traditionnels tableaux dans les classes de ses écoles du premier degré. 1500 élèves de maternelle et primaire en profiteront à la rentrée.

Les Ecrans Numériques Interactifs ont été installés dans toutes les écoles maternelles et élémentaires de Balma.
Les Ecrans Numériques Interactifs ont été installés dans toutes les écoles maternelles et élémentaires de Balma. © Radio France - Leïla Méchaouri

Balma, France

A Balma, dans l'agglomération toulousaine, ce sera la première rentrée entièrement numérique dans le premier degré. La commune est la seule de la métropole - l'une des rares en France - à avoir entièrement doté ses écoles maternelles et élémentaires d'ENI - Ecrans Numériques Interactifs - à la place des traditionnels tableaux blancs dans les classes. Ils ont été installés progressivement dans les établissements depuis le mois de février. 1500 enfants sont concernés, soit 62 classes dans les quatre groupes scolaires de la ville.

Ce tableau interactif ressemble à une tablette géante accrochée au mur. On peut donc y naviguer sur Internet, comme par exemple pour diffuser des vidéos pédagogiques aux enfants. On peut aussi y écrire comme sur un tableau traditionnel.

Les enfants adorent

–Eliette Romero, directrice de l'école José Cabanis

A l'école José Cabanis, cette nouvelle technologie a rapidement convaincu l'équipe enseignante. "Les enfants adorent, souligne Eliette Romero, la directrice. L'école est arrivée dans leur monde à eux." Aujourd'hui, les élèves baignent dans cette technologie dès leur plus jeune âge, d'où leur intérêt. "Ils ont envie de participer et c'est le principal : donner envie aux enfants d'apprendre, de réussir", précise Sophie Lamant, première adjointe à la mairie de Balma en charge de la vie scolaire.

Un investissement de 180 000 euros

Objectif atteint, poursuit la directrice, même chez certains enfants qui ont des difficultés en classe. "On a des élèves qui ne voulaient jamais aller au tableau avant, et qui se sont portés volontaires pour aller écrire la date, corriger des exercices..., explique Eliette Romero. C'était formidable!"

La mairie de Balma a investi 180 000 euros pour équiper sa soixantaine de classes de maternelle et primaire, soit 3000 euros par Ecran Numérique Interactif.

Le reportage de France Bleu Toulouse à l'école José Cabanis de Balma