Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Vidéo : une section Hip-hop pour les élèves du lycée du Détroit à Calais

jeudi 4 octobre 2018 à 2:02 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

A Calais, le lycée du Détroit vient de lancer sa section Hip-hop. Une trentaine d’élèves de cet établissement professionnel se retrouvent tous les mercredis après-midi pour apprendre à danser, avec l’association calaisienne "We for you" et du groupe "KLA-Disrtrict".

Une trentaine d'élèves du lycée du Détroit participent à la section Hip-hop, à Calais.
Une trentaine d'élèves du lycée du Détroit participent à la section Hip-hop, à Calais. © Radio France - Matthieu Darriet

Calais, France

Dans un gymnase de Calais, tous les mercredis après-midi, depuis la rentrée, une trentaine d’élèves répondent à l’invitation de leur prof de sport. L’année dernière, Arnaud Manavit avait intégré le Hip-hop dans ses cours. Et vu le succès, et surtout les résultats obtenus par ses élèves, cette année, il a monté une section, un peu comme d’autres font du football ou du volley-ball en sports-études. Il a réunit des filles et des garçons, issus des différentes formations du lycée (mode, commerce ou encore restauration) et puis deux élèves, issus des Ulis, ces classes qui accueillent des jeunes handicapés. Ils sont tous volontaires et ont passé des auditions portant sur leur motivation.

Partie intégrante de leur cursus scolaire

Les élèves seront évalués, non pas par la performance, mais plutôt par l’accomplissement de soi, le savoir-être, la vie en groupe, l’aide aux camarades. Les enseignants remarquent d’ailleurs déjà que certains sont moins défiants à vis-à-vis de leur lycée et de leurs profs. Il y a aussi moins aussi de dévalorisation de soi. 

Encadrés par un danseur du groupe "KLA-District" et de l'association "We for you", ces jeunes s'épanouissent, avec le Hip-hop - Radio France
Encadrés par un danseur du groupe "KLA-District" et de l'association "We for you", ces jeunes s'épanouissent, avec le Hip-hop © Radio France - Matthieu Darriet

Ces jeunes sont heureux : "j'aime bien danser parce que c'est énergique, et c'est un moyen de s'exprimer ; je voulais apprendre de nouvelles choses. On a tous à peu près le même niveau, du coup, on s'aide tous entre nous." Et pour la partie plus scolaire, il y a des passerelles possibles avec les arts plastiques, l’histoire ou l’anglais. Par ailleurs, les élèves de la section "métiers de la mode" seront sollicités pour créer des tenues pour le groupe. 

Former des citoyens

Il y en a trois ou quatre, sections de ce type, en milieu scolaire, en France, dont une à Lille et au collège des Dentelliers, à Calais. Car Calais est un spot pour le Hip-hop, avec notamment le groupe KLA-district et puis l’association, We for You. Nacer Manseur en fait partie. C’est lui qui encadre ces jeunes : "ces jeunes prennent des initiatives. C'est un peu le but attendu, dans l'Education nationale, former des citoyens autonomes. On est en plein dedans. On leur donne les clés pour réussir."

Ces jeunes participeront à des battle, ces fameux duels de danse, avec notamment les élèves du collège des Dentelliers à Calais. Il est aussi question d’animer les portes-ouvertes de leur lycée et de monter un spectacle de fin d’année.