Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

À une semaine de la rentrée, le collège de Castries est quasiment prêt

lundi 28 août 2017 à 6:00 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

Le collège Les Pins de Castries (Hérault) a été la proie des flammes le 14 juillet dernier. Un bâtiment a été très endommagé. Une vingtaine de classes sont inutilisables. Onze modulaires ont été installés dans la cour afin d'accueillir les 700 élèves pour la rentrée.

Les modulaires installés sur le plateau sportif
Les modulaires installés sur le plateau sportif © Radio France - Sébastien Garnier

Castries, France

Onze cubes blanc de 55 mètres carrés chacun, avec fenêtres. À l'intérieur, tables et chaises sont encore empilées. "Malgré l'incendie, tout le mobilier est intact donc on a pu le transférer dans les modulaires", explique Claire Dupé, la principale adjointe de l'établissement.

Un des modulaires installés sur le plateau sportif - Radio France
Un des modulaires installés sur le plateau sportif © Radio France - Sébastien Garnier

Un chemin créé

Les modulaires ont été dispersés en trois endroits, principalement sur le terrain de sport, derrière un petit bois d'ordinaire interdit aux élèves.

Les arbres ont été élagués et un chemin matérialisé et sécurisé avec des barrières pour permettre aux élèves et professeurs de rejoindre les salles provisoires qui seront dédiées aux langues vivantes et à l'histoire-géographie.

Le plateau sportif n'est plus accessible, mais les professeurs d'EPS vont s'adapter et la mairie pourra mettre à dispositions ses installations si besoin.

Dans le bâtiment qui a brulé, les étages 1 et 2 sont condamnés mais cinq des six salles du rez-de-chaussée peuvent être utilisées. Elles ne présentent aucun danger selon les experts : la structure est saine car le gros oeuvre n'a pas été atteint.

Le bâtiment qui a brûlé le 14 juillet  - Radio France
Le bâtiment qui a brûlé le 14 juillet © Radio France - Sébastien Garnier

Changer les habitudes

Entre les cours, les déplacements seront un peu plus long, les enseignants ne disposeront plus de leur propre salle de cours.

De petits désagréments selon Claire Dupé, qui se réjouit que tous les élèves puissent être accueillis dans l'établissement. Juste après l'incendie, il avait été envisagé de déplacer des élèves sur d'autres communes.

Claire Dupé principale adjointe du collège de Castrie évoque cette rentrée pas comme les autres

Cette situation devrait perdurer toute l'année. Le collège retrouvera ses beaux locaux rénovés à la rentrée de septembre 2018.

Le reportage de Sébastien Garnier

À lire aussi: