Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une semaine de rentrée scolaire avec deux jours fériés en Provence

lundi 7 mai 2018 à 6:09 Par Benjamin Billot, France Bleu Provence

Les élèves de PACA qui font leur rentrée ce lundi après 15 jours de vacances ne devraient pas avoir une semaine trop fatigante : il y a deux jours fériés. En conséquence, de nombreux élèves pourraient rester en vacances.

© Maxppp -

PACA, France

Un sondage l'affirme : un Français sur deux est prêt à faire rater les cours à son enfant pour pouvoir profiter des ponts de mai. Ils risquent donc d'être nombreux à sécher les cours cette semaine en PACA, puisque le mardi et le jeudi de cette semaine de rentrée sont fériés (8-Mai et jeudi de l’Ascension). 

Certaines écoles privées de la région ont trouvé la parade, et ont modifié le planning, par exemple en restant trois jours de plus pendant la première semaine de vacances. Leurs élèves ne rentreront donc pas cette semaine, mais le lundi 14 mai. Les établissement publics n'ont pas la possibilité de le faire. Les élèves vont donc avoir une semaine "gruyère". 

Profiter des prix bas pour partir en vacances

Le problème c'est que de nombreux parents vont choisir de partir en vacance cette semaine, pour pouvoir profiter de prix plus bas qu'en période de vacances officielles. Il risque donc d'y avoir de nombreux absents dans les classes. Une difficulté pour les enseignants qui vont se retrouver devant des classes à moitié vide. Que faire ? Continuer le programme alors qu'une majorité des élèves est absent ou s'adapter et faire autre chose, en attendant que tout le monde soit réellement rentré ? Chacun fera son choix.

Une décision prise en  2015

Une situation un peu compliquée qui est du à la programmation des vacances il y a 3 ans par le ministère de l'Education nationale. Pour le secrétaire de l'académie Aix-Marseille du syndicat enseignant SNES-FSU, Laurent Tramoni, cette décision est du au lobbying du secteur touristique : "Il y a trois ans, le ministère a décidé d'avancer d'une semaine les vacances de printemps pour faire en sorte que plus de monde aille au sport d'hiver. Les stations de sport d'hiver avaient cette demande là." Laurent Tramoni rappelle que les profs se sont opposés à cette décision à l'époque. 

Certaines académies de la zone B (Caen, Nantes, Orléans-Tours, Rennes et Rouen) ont décidé de décaler les vacances de printemps pour englober les jours fériés de cette semaine et ainsi éviter l'absentéisme.