Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une semaine dédiée aux valeurs de la République au lycée Le Mans Sud

-
Par , France Bleu Maine

Dans le cadre d'une semaine de sensibilisation aux valeurs de la République, des élèves du lycée Sud au Mans ont été invités à s'interroger sur la notion de laïcité.

Dans le cadre d'une semaine de sensibilisation aux valeurs de la République, des élèves du lycée Sud au Mans ont été invités à s'interroger sur la notion de laïcité (illustration).
Dans le cadre d'une semaine de sensibilisation aux valeurs de la République, des élèves du lycée Sud au Mans ont été invités à s'interroger sur la notion de laïcité (illustration). © AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS

Homophobie, racisme, handicap, grossophobie... Comme chaque année, une semaine de sensibilisation à la lutte contre les discriminations est organisée au lycée Le Mans Sud. Suite à l'assassinat de Samuel Paty, ce professeur d'histoire-géographie décapité pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet, l'équipe pédagogique a souhaité l'élargir aux valeurs de la République et le vivre ensemble. Erwan Blottière, professeur de français et d'histoire-géographie s'est porté volontaire pour animer des ateliers. "Après l'assassinat horrible de Samuel Paty en octobre, nous avions encore plus besoin de rappeler ce qu'est la notion de laïcité. Plus que jamais nous faisons notre travail". 

Ce n'est pas un acte de résistance, c'est notre travail

Lucie Bouttier, professeure de français et histoire-géographie s'est également portée volontaire pour animer des ateliers sur la laïcité. "Ce n'est pas un acte de résistance, c'est notre travail. Cela fait partie du programme scolaire mais je me pose des questions avant d'aborder le thème de la laïcité. Généralement, j'attends de bien connaître mes classes comme ça je sais un peu comment aborder les choses. Mais dans  le cadre des ateliers on connait pas forcément les élèves et finalement, ça se passe très bien".

J'anime aujourd'hui le dixième atelier et tous se sont bien passés. Ils associent la laïcité à l'école, à la devise de la République : "liberté, égalité, fraternité"

Pas de cours magistral, une ambiance détendue, la parole doit être libre. Des élèves de première "bac pro technicien outilleur" au lycée Le Mans Sud sont invités à donner leur définition de la laïcité. "Quand on ne montre pas nos signes religieux dans les lieux publics", répond Adel. Puis Teddy poursuit : "c'est accepter les autres". Clément prend aussi la parole : "c'est laisser chacun croire en ce qu'il veut, ou non". "Oui. La laïcité c'est la séparer la religion de l'Etat pour lutter, comme vous l'avez dit, contre les inégalités, les discriminations. C'est la neutralité de l'Etat et du vivre-ensemble", conclut Erwan Blottière

On n'a pas tous la même religion mais on se respecte, on ne rabaisse pas l'autre

Une notion globalement bien intégrée par les élèves, se réjouit l'enseignant : "j'anime aujourd'hui le dixième atelier et tous se sont bien passés. Ils associent la laïcité à l'école, à la devise de la République "liberté, égalité, fraternité". Les élèves participent volontiers". 

Les élèves se sentent laïc. L'un d'eux raconte qu'il est croyant mais que ses camarades ne le savaient pas. "Je garde ça pour moi. Dans la classe, il y a des athées, des chrétiens, des musulmans. En fait, on ne demande pas. C'est personnel". D'autres dans la classe en parlent parfois : "de temps en temps. On n'a pas tous la même religion mais on se respecte, on ne rabaisse pas l'autre".

La laïcité n'est pas contre les religions

Les enseignants ont toutefois rappelé que la "laïcité n'est pas contre les religions". "Il n'y pas eu de confusion lors de ces ateliers mais cela m'est déjà arrivé au sein d'une classe. Il a fallu réexpliquer. Puis les élèves m'ont dit "mais en fait madame vous n'êtes pas contre les religions. Libérer la parole apaise les élèves. Il est important de débattre dans nos classes. Tous les échanges, tout au long de l'année vont déconstruire des stéréotypes, des préjugés". 

Pour certains élèves, l'école est synonyme de discrimination et de stigmatisation. 

Nathalie Riès, la proviseure-adjointe du lycée Le Mans Sud confirme que le principe de laïcité est respecté dans l'établissement. Il lui arrive de faire quelques rappels à l'ordre mais elle n'a pas eu affaire à des élèves fermés au dialogue. "Mais il faut poursuivre la pédagogie". Deux enseignants ont tourné une vidéo dans laquelle ils interrogent les élèves pour savoir ce que l'école représente pour eux. "Pour certains élèves, l'école est synonyme de discrimination et de stigmatisation. Ils ont le sentiment d'être mis dans un moule et que les différences ne sont pas assez prises en considération. Et là, je me dis qu'on a encore un travail important à faire pour qu'au contraire, cette école soit le lieu où on se sente bien".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess