Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'ESTA de Belfort passe une semaine à l'armée pour s'intégrer

jeudi 31 août 2017 à 6:00 Par Simon Cardona, France Bleu Belfort-Montbéliard

Cette semaine, une partie de l'École supérieure des technologies et des affaires (ESTA) de Belfort est au 1er Régiment d'artillerie de Bourogne. L'ESTA accueille ses nouveaux élèves par un stage d'une semaine à l'armée. Une semaine pour s'intégrer et développer l'esprit d'équipe avant la rentrée.

Les étudiants ont dû parcourir une dizaine d'obstacles en un minimum de temps possible
Les étudiants ont dû parcourir une dizaine d'obstacles en un minimum de temps possible © Radio France - Simon Cardona

Bourogne, France

C'est la troisième année consécutive que le 1er Régiment d'artillerie de Bourogne reçoit de jeunes étudiants en école de commerce. C'est l'École supérieure des technologies et des affaires (ESTA) de Belfort qui envoie ses petits nouveaux faire connaissance à l'armée. Sept jours d'exercices physiques et psychologiques qui permettent de vite briser la glace dans le groupe.

Les étudiants, répartis en trois équipes, écoutent les consignes avant de s'essayer au parcours d'obstacle - Radio France
Les étudiants, répartis en trois équipes, écoutent les consignes avant de s'essayer au parcours d'obstacle © Radio France - Simon Cardona

"On ne laisse personne derrière" - Théo, 18 ans, étudiant à l'ESTA

Cette année, ils sont 35. Et pour développer leur esprit d'équipe, rien de tel qu'un parcours d'obstacles. Répartis en 3 équipes, ces jeunes étudiants vont devoir se serrer les coudes. Devant eux, dix obstacles à franchir en un minimum de temps possible. Théo et son équipe s'organisent avant le départ : "On a décidé de mettre les plus faibles devant. Les plus forts, placés derrière, pourront les soutenir, les encourager, les porter. On avance tous ensemble comme ça. On ne laisse personne derrière."

Philippe, caporal-chef du 1er Régiment d'Artillerie, vérifie que les étudiants passent les obstacles en toute sécurité : "Ils franchissent des obstacles avec une seule heure de présentation auparavant. Donc forcément, ils n'ont que très peu ou pas de technique. Le but, c'est qu'ils réfléchissent en équipe dans les situations difficiles. Pour qu'à la fin du parcours, ils franchissent ensemble la ligne d'arrivée."

Après une semaine d'exercices intensifs, les 35 étudiants ont rendez-vous vendredi soir à la citadelle de Belfort pour recevoir un diplôme. Avant de retrouver les bancs de l'école dès lundi.