Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une simulation d'accident de car scolaire pour sensibiliser les collégiens au port de la ceinture de sécurité

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Quelque 1.500 élèves du Gard et de l'Hérault vivent jusqu'au 2 avril prochain une expérience unique grâce à la tournée d'un car pédagogique. Au-delà de l'aspect ludique, cette simulation d'accident a pour but de les sensibiliser au port de la ceinture de sécurité.

Les collégiens doivent sortir du car par la trappe située sur le toit du véhicule
Les collégiens doivent sortir du car par la trappe située sur le toit du véhicule © Radio France - Hervé Sallafranque

Un car de transport scolaire qui fait un tonneau avec des collégiens à l'intérieur. Rassurez-vous, il ne s'agit que d'un exercice, une simulation destinée à sensibiliser les élèves au port de la ceinture de sécurité. Cette opération, mise en place par la société de transports Keolis, se déroule jusqu'au 2 avril prochain dans six établissements du Gard et de l'Hérault  auprès de 1.500 collégiens. En ce début de semaine, lundi et mardi, ce sont ceux du collège Elsa-Triolet de Beaucaire (Gard) qui ont connu cette expérience unique.

Le car, juché sur des vérins, bascule tout doucement à 90 degrés pour se retrouver sur le flanc. À l'intérieur, les collégiens comprennent ainsi l'intérêt de boucler leur ceinture de sécurité. Ils doivent ensuite sortir du véhicule par une trappe sur le toit.

Une expérience ludique mais nécessaire puisque, malgré les recommandations des chauffeurs, seulement 2% à 3 % des collégiens mettent naturellement leur ceinture. Selon Keolis, le chiffre grimpe a plus de 20% chez ceux qui ont participé à l'expérience.

La même opération est programmée jeudi 1er avril et vendredi 2 avril au collège La Gardonnenque à Brignon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess