Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une soixantaine de professeurs à Saint-Lô contre la réforme du bac

-
Par , France Bleu Cotentin

"Cette réforme là, on n'en veut pas !" : une soixantaine de professeurs s'est rassemblée ce mercredi 15 janvier devant l'inspection académique de la Manche à Saint-Lô. Comme symbole de leur colère, ils ont déposé des manuels scolaires. Une délégation a été reçue.

Les professeurs ont jeté des manuels scolaires au pied de l'inspection académique à Saint-Lô
Les professeurs ont jeté des manuels scolaires au pied de l'inspection académique à Saint-Lô © Radio France - Pierre Coquelin

Saint-Lô, France

Des crayons, des cartables, des manuels scolaires jonchent le trottoir devant l'inspection académique de la Manche à Saint-Lô. "C'est la première fois qu'on a un tel bazar inorganisé", souligne Sébastien Le Gall, du lycée de Mortain. Il est mobilisé contre la réforme du bac. ça fait 22 ans qu'il enseigne l'histoire-géographie. "On a aussi des programmes nouveaux qu'il faut maîtriser, et faire maîtriser aux élèves. Et des sujets différents selon les lycées, selon certaines classes. des corrections pas cadrées. Donc, il y a une rupture d'égalité pour les candidats", ajoute l'enseignant. 

Ils sont une soixantaine de professeurs réunis, à l'appel du collectif E3C, pour "Épreuves communes de contrôle continu". C'est la grande révolution de la réforme du bac. Et elles doivent démarrer lundi 20 janvier pour les élèves de première. Ils devront plancher sur l'histoire-géo et les langues pour la filière générale. Les élèves de la voie technologique tableront sur les mathématiques. Une banque de sujets devait être ouverte au mois d'octobre. Elle l'a finalement été début décembre. "ça fait un peu juste pour préparer les élèves pour mi-janvier", commente Nicolas Guillemain, du lycée Le Verrier à Saint-Lô. 

"Il n'y a pas de phase de test : on y va tête baissée" - Nicolas Guillemain, professeur au lycée Le Verrier de Saint-Lô

Un facteur de stress pour les élèves. "C'est l'impréparation totale. _C'est improvisé_. Les élèves ne sont pas préparés aux épreuves. Ils sont très stressés, précise Nicolas Guillemain. Beaucoup vont voir les infirmières. Elles n'ont jamais vu ça. Certains sont suivis par des psys : des parents nous l'ont fait remonter".

Sébastien Le Gall, professeur à Mortain : "C'est de l'impréparation"

Boycott dans certaines académies

Ainsi, douze syndicats de l'enseignement ont demandé au ministère de renoncer à ces épreuves. "Il est un peu compliqué de donner un mot d'ordre général. Mais des collègues s'apprêtent à faire la grève de la surveillance", commente Vincent Hulin, professeur d'histoire-géographie au lycée Tocqueville à Cherbourg. 

Dans le nouveau bac, les bulletins scolaires de première et terminale comptent pour 10% de la note finale. Les épreuves de contrôle continu en représentent 30%. Les 60% restants, ce sont les épreuves finales.

Les dates du baccalauréat 2020 - Visactu
Les dates du baccalauréat 2020 © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu