Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une trentaine d'enseignants perturbent un salon pour l'orientation des lycéens à Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

À Valence dans la Drôme, ce samedi 18 janvier, une quinzaine d'enseignants ont défilé dans les allées du Forum post-bac, dédié à l'orientation des lycéens. Ils ont rejoint à l'extérieur d'autres enseignants pour protester contre la réforme des retraites.

Avec un masque du ministre de l'Education nationale sur le visage, les manifestants ont défilé dans les allées du salon en chantant et faisant du bruit
Avec un masque du ministre de l'Education nationale sur le visage, les manifestants ont défilé dans les allées du salon en chantant et faisant du bruit © Radio France - François Breton

Ils voulaient changer leur mode d'action contre la réforme des retraites. Une quinzaine d'enseignants ont perturbé le Forum post-bac à Valence (Drôme) ce samedi 18 janvier. Vers 11h, ils ont commencé à chanter et défiler dans les allées de ce salon, dédié à l'orientation des lycéens. L'action a duré une dizaine de minutes. Les manifestants sont ensuite sortis de la salle pour rejoindre une quinzaine de leurs collègues à l'extérieur du bâtiment et distribuer des tracts.

"C'était important et symbolique pour nous d'être présents à ce salon, de signifier qu'on est là, qu'on continue la mobilisation même le week-end, explique Cécile, enseignante en lycée à Valence. C'est un salon qui s'adresse à nos élèves. Eux aussi auront le droit d'être à la retraite un jour. Ils risqueraient de souffrir de cette réforme si jamais elle passe."

"Nous nous battons [contre la réforme des retraites] pour le corps enseignant, la fonction publique, mais aussi la société toute entière." - Cécile, enseignante en lycée à Valence

Dans les allées du salon, pendant l'action, les regards sont amusés. Quelques personnes applaudissent, mais beaucoup restent indifférentes. "Je comprends cette action. J'ai bien compris la difficulté du métier et je soutiens la démarche sur son principe, assure Florent, un participant au salon. Maintenant, est-ce que c'est le meilleur lieu pour le faire ? On accueille ici des adolescents et leurs parents qui s'interrogent sur leur avenir. Ils sont déjà anxieux de savoir ce qu'ils vont faire après le bac. Savoir que le corps enseignant est en souffrance, c'est une chose, mais ça renforce peut-être le côté anxiogène.

Coup de grâce

Des élèves anxieux à cause de la réforme du bac estiment les professeurs. Dans leur tact distribué à la sortie du bâtiment, ils écrivent que la réforme des retraites est un "véritable coup de grâce", alors que le personnel de l'Éducation nationale "[subit] des attaques sans précédent" depuis 2018. Les enseignants assurent qu'ils ne lâchent rien. Ils ont déjà prévu de nouvelles actions la semaine prochaine contre la réforme des retraites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu