Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une vingtaine d'enfants du quartier sud-est d'Amiens passent des vacances apprenantes

-
Par , France Bleu Picardie

Après une année scolaire compliquée par le coronavirus, ces vacances d'été se veulent apprenantes. Dans certaines écoles, dans les colos les enfants travaillent leurs fondamentaux et rattrapent leur retard tout. C'est le cas aussi au sein d'association comme l'ACIP dans le quartier sud-est d'Amiens.

Lors d'un cours de français dans les locaux de l'ACIP à Amiens
Lors d'un cours de français dans les locaux de l'ACIP à Amiens © Radio France - François Sauvestre

Des vacances studieuses ! Après une année scolaire compliquée et qui s'est faîte en partie à distance à cause du coronavirus, ces congés estivaux se veulent "apprenants". Dans certaines écoles, dans les colonies, les enfants travaillent leurs fondamentaux et rattrapent leurs retards. 

C'est le cas aussi au sein de structures comme l'Association Culture Insertion et Prévention à Amiens Sud-Est. Tout le mois de juillet des enfants du quartier mêlent distractions et révisions.

"On a senti que certains enfants avaient complètement décroché. Il y a des familles qui sont restées confinées, où les enfants ne sont pas allés du tout à l'école, pas à l'association non plus", rappelle Muriel Allain, directrice de l'ACIP. Avec l’agrément du rectorat, l'association s'est donc mobilisée pour participer à ces vacances apprenantes.  

Muriel Allain, directrice de l'ACIP

Depuis début juillet, des bénévoles se relaient pour accueillir les enfants. "Dix-sept enfants du CP au CM2 participent pour l'instant, on a aussi eu deux collégiennes", détaille Muriel Allain. Les journées sont rythmées par le travail mais aussi les temps de loisirs. Et la formule fait l'unanimité auprès des enfants et de leurs parents. 

Souad, maman du quartier Sud-Est d'Amiens

Choix de la station

À venir dansDanssecondess