Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Auxerre : une vingtaine de professeurs du lycée Joseph-Fourier protestent contre les E3C

-
Par , France Bleu Auxerre

Lundi soir à 19 heurs, devant le lycée Joseph-Fourier à Auxerre (Yonne), une vingtaine d'enseignants ont protesté contre la surcharge de travail qu'occasionnent les nouvelles épreuves de contrôle continu (E3C). Certains ont même corrigé des copies jusque tard en salle des professeurs.

Environ 25 professeurs du lycée Joseph Fourier à Auxerre ont tenu à se mobiliser hier soir devant leur établissement pour protester contre les nouvelles épreuves communes du contrôle continu pour leur élèves de Premières.
Environ 25 professeurs du lycée Joseph Fourier à Auxerre ont tenu à se mobiliser hier soir devant leur établissement pour protester contre les nouvelles épreuves communes du contrôle continu pour leur élèves de Premières. © Radio France - Lucas Archassal

Rien n'était prêt à les arrêter pour montrer leur mécontentement : environ 25 professeurs du lycée Joseph-Fourier à Auxerre (Yonne) ont bravé la pluie et le vent fripon lundi soir devant leur établissement. Avec une idée bien précise, celle de protester contre les nouvelles épreuves communes de contrôle continu (E3C), prévues par la réforme du bac 2020 du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer

Les épreuves communes de contrôle continu représentent à elles seules 30 % de la note finale du baccalauréat. Olivier Thiébaut et Hélène Joulkva ont tenu à se faire entendre hier soir.

Pour les élèves de Première, les examens d'histoire-géographie, de langue vivante A et B et de mathématiques pour la filière technologique ont eu lieu en janvier dernier. Les professeurs concernés ont désormais la rude tâche de corriger pour la première fois ces copies sur ordinateur. Au lycée Joseph-Fourier, aucun examen n'a été reporté le mois dernier, comme cela a pu être le cas dans de nombreux lycées de France. 

Correction de copies jusqu'à 22 heures

Hélène Joulkva est professeur d'espagnol et a tenu lundi soir à corriger ses copies d'E3C directement en salle des professeurs, quitta à rester tard. "Tout est sur informatique et on n'a pas forcément tous de bonnes connexions Internet."

En plus de l'aspect technique, rester parmi tous les professeurs au lycée était également un acte solidaire : "C'est une responsabilité de corriger des copies, et comme c'est difficile de le faire seule, on a besoin de concertation."

"J'ai l'impression de courir après le temps"

Pour autant, une cinquantaine d'enseignants de cet établissement auxerrois a tenu à se faire entendre pour dénoncer la surcharge de travail que les corrections de ces E3C représentent pour eux. "J'ai l'impression de faire un travail de mauvaise qualité pour mes élèves. C'est relativement difficile à vivre. Je n'ai pas l'impression de fournir à mes élèves quelque chose d'aussi utile que les années précédentes", nous confie Olivier Thiébaut, professeur d'histoire-géographie au lycée Joseph-Fourier. 

Le stress des enseignants s'additionne à celui que ressente les élèves face aux salves d'examens qui les attendent jusqu'à l'été prochain. Une autre session d'examens aura lieu au trimestre prochain pour les mêmes élèves de Première avec une épreuve inédite également pour tous les élèves de Terminale de France. En tout et pour tout, ces épreuves de contrôle continu compteront pour 30 % de la note finale de leur baccalauréat. Des examens à ne pas prendre à la légère, naturellement.

Les copies de la première session des E3C que corrigent actuellement les professeurs du lycée Joseph-Fourier doivent être rendues impérativement le 9 mars prochain. Contrairement à des collègues d'autres établissements, ils tiennent coûte que coûte à les rendre à temps. Afin que leurs élèves découvrent les premières notes de leur baccalauréat une semaine plus tard. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess