Éducation

Université de Bordeaux : la ministre de l'Enseignement supérieur veut en finir avec le tirage au sort

Par Chloé Gandolfo, France Bleu Béarn, France Bleu Gironde et France Bleu lundi 29 mai 2017 à 18:52 Mis à jour le lundi 29 mai 2017 à 20:39

L'Université de Bordeaux a eu recours au tirage au sort à la rentrée 2016 dans trois filières.
L'Université de Bordeaux a eu recours au tirage au sort à la rentrée 2016 dans trois filières. © Maxppp - MaxPPP

La nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation a choisi l'Université de Bordeaux pour son premier déplacement officiel ce lundi. Frédérique Vidal dénonce la pratique du tirage au sort pour sélectionner les inscrits en licence.

Frédérique Vidal, qui a quitté ses fonctions de présidente de l'Université de Nice Sophia-Antipolis pour devenir ministre de l'Enseignement supérieur, a effectué sa toute première visite au sein d'une université sur le campus bordelais ce mardi.

La fin du tirage au sort pour 2018

Après avoir visité l'Institut de la maintenance aérienne de l'université de Bordeaux et plusieurs infrastructures emblématiques elle a tenu un discours dans lequel elle a évoqué notamment la fin du tirage au sort pour 2018. "Je ne serai pas la ministre qui pérennise cette pratique que je trouve ni efficace ni juste" a-t-elle dit. La méthode est utilisée par certaines universités pour sélectionner les étudiants dans les filières pour lesquelles il y a trop de candidats.

"Ni efficace, ni juste"

Le sujet a une résonance particulière à Bordeaux car en septembre dernier, les université de Pau et de Bordeaux ont été épinglées par le tribunal administratif pour avoir eu recours au hasard pour sélectionner les inscrits dans certaines disciplines. Deux néobacheliers avaient été refusés en première année de licence de Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), sur des critères aléatoires. Le tribunal administratif leur a donné raison et les deux universités avaient 15 jours pour les intégrer dans la filière demandée.

Priorité du ministère

La ministre annonce que la fin du tirage au sort sera l'un des premiers dossiers traités par son ministère. Frédérique Vidal affirme que des discussions sont déjà en cours avec les organisations étudiantes et les présidents d'université pour trouver des alternatives.

L'Université de Bordeaux a été choisie par la ministre pour son premier déplacement.  - Radio France
L'Université de Bordeaux a été choisie par la ministre pour son premier déplacement. © Radio France - Chloé Gandolfo

Ce qu'a dit la ministre de l'Enseignement supérieur lors de sa visite à l'université de Bordeaux.