Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Université de Metz : les étudiants qui bloquent le campus rejettent les résultats du vote électronique

vendredi 20 avril 2018 à 8:37 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord

Les étudiants favorables au blocage du campus du Saulcy à l'université de Metz ne reconnaissent pas le vote électronique organisé jeudi par la présidence de l'université et qui donne une large majorité à la levée des blocages.

Le campus du Saulcy à Metz bloqué en partie
Le campus du Saulcy à Metz bloqué en partie © Maxppp - Pascal Brocard

Metz, France

Une large majorité d'étudiants du campus du Saulcy à Metz rejette les blocages. C'est ce qui ressort de la consultation électronique organisée ce jeudi par la présidence de l'université. Sur les 8.200 étudiants concernés par des examens à Metz, 2.500 ont participé au vote, soit 31% de votants et 74% d'entre eux ont approuvé la fin des blocages. 20% ont répondu non à la question "Approuvez-vous la fin des blocages?". 5% ne se sont pas prononcés. Pour le président de l'université Pierre Mutzenhardt, "ce choix est sans ambiguité". Il parle appelle les bloqueurs à "reconnaître cette expression".  

Ce vote électronique est illégitime, donner son nom pour voter, ce n'est pas normal

Mais les blocages vont continuer disent ceux qui les soutiennent. "Ce vote électronique est illégitime, nous avons appelé à le boycotter parce que nous devons donner notre nom pour voter, mais ce n'est pas normal, un vote doit rester anonyme", explique Laetitia Bridier, étudiante membre du comité de mobilisation contre le Plan Etudiant. Jeudi midi, une majorité des 400 étudiants réunis en AG ont voté pour un blocage total du campus (Arts Lettres et Langues, Sciences humaines et sociales, fac de droit, l'IUT, bâtiment Simone Veil) alors que seuls deux bâtiments étaient bloqués jusqu'à présent. 

Jeudi soir, les étudiants favorables au blocage ont néanmoins décidé de ne pas bloquer immédiatement tout le campus. "Nous voulons laisser les étudiants passer leurs examens", expliquent Florine et Corentin, deux étudiants du campus de Metz, membres du comité de mobilisation contre le Plan Etudiant, invités de France Bleu Lorraine ce vendredi matin. 

Florine et Corentin invités de France Bleu Lorraine

En raison des blocages, plusieurs partiels sont délocalisés ces jours-ci sur d'autres sites de l'université de Metz.