Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Université de Strasbourg : les étudiants en Staps font la grève des examens

-
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Strasbourg, France

Les 67 étudiants inscrits en troisième année de licence Staps à la faculté des sciences des sports de Strasbourg ont entamé lundi une grève des examens. Ils manifestent mercredi contre la décision de l'Université de limiter à 60 le nombre de places au Capeps, le concours d'enseignant d'EPS.

Les étudiants en Staps à la faculté des sciences du sports de Strasbourg font la grève des examens.
Les étudiants en Staps à la faculté des sciences du sports de Strasbourg font la grève des examens. © Maxppp - .

Depuis lundi 10 avril, les étudiants strasbourgeois qui se destinent à une carrière de professeur de sport rendent copies blanches à leurs examens afin de protester contre la sélection en Master Education physique. "Nous émargeons simplement et restons assis", explique leur porte-parole Romain Gretz alors qu'une manifestation est prévue mercredi midi.

Nous avons décidé de ne pas composer

Ils sont 67 étudiants inscrits en troisième année de licence Staps, mention Education et motricité, à la faculté des sciences des sports de Strasbourg. Or, ils ont appris "à la dernière minute" que seules 60 places seront ouvertes à la rentrée 2017 dans le Master qui doit les préparer au Capeps, le concours d'enseignant d'éducation physique et sportive. "Ils nous ont annoncé cette nouvelle en plein cursus universitaire" déplore Philippe Tran, l'un des 67.

On ne peut plus changer de filière. On s'est spécialisé depuis la licence 2 dans le but de devenir professeur d'EPS mais il n'y a plus de passerelle dans les autres mentions

"Accepter tous les étudiants, ça ne serait pas leur rendre service"

L'Université de Strasbourg défend cette sélection en Master par le niveau et le profil de certains étudiants "peut-être un peu fragiles". *_"Le problème est de savoir si les étudiants supplémentaires qu'on accepterait dans ce Master ont de vraies chances de réussir et le Master et le concours, et là dessus nous avons des doutes"*_ déclare Benoît Tock, vice-président formation de l'Unistra.

Les accepter tous, ça ne serait pas forcément leur rendre service parce que l'objectif du Capeps, c'est l'intégration dans la fonction publique d'enseignement

Avec les étudiants qu'elle considère comme "peut-être un peu fragiles", l'Université souhaiterait "réfléchir à d'autres possibilités de Master correspondant davantage à leur qualité et leurs caractéristiques", fait savoir Benoît Tock qui a prévu de rencontrer les étudiants mercredi.

Grève des étudiants en Staps à Strasbourg (Olivier Vogel)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess