Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Université Paris-I Panthéon-Sorbonne : le tribunal administratif de Paris annule la "moyenne pour tous"

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le tribunal administratif de Paris a annulé ce vendredi la neutralisation des notes inférieures à 10 aux partiels du second trimestre de l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Cette mesure avait été décidée la commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU).

Le centre de l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne est située dans le 5e arrondissement à Paris.
Le centre de l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne est située dans le 5e arrondissement à Paris. © AFP - Bertrand GARDEL / hemis.fr

Les notes inférieures à 10/20 ne seront finalement pas annulées à la Sorbonne. Le tribunal administratif de Paris a annulé ce vendredi la neutralisation des notes inférieures à 10 aux partiels du second trimestre de l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne. C'est une mesure qui faisait polémique à l'université parisienne : la moyenne pour tous. La commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) a décidé de neutraliser toutes les notes en dessous de la moyenne pour ne pas défavoriser les étudiants victimes de la fracture numérique pendant le confinement. Le tribunal administratif de Paris avait été saisi par le recteur de Paris.

8 jours pour définir de nouvelles modalités d'examen

Les 43 000 étudiants de Paris-I Panthéon-Sorbonne ne bénéficieront donc pas d’un 10/20 garanti à leurs examens. Le tribunal donne 8 jours au président de l'université pour définir de nouvelles modalités d'examen. Par cette décision, le tribunal administratif de Paris annule le jugement prononcé le 20 mai par le juge des référés qui, lui, avait entériné le caractère légal des modalités exceptionnelles d’évaluation des étudiants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu