Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Universités : à Metz, la grogne ne prend pas

jeudi 5 avril 2018 à 18:35 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Une assemblée générale, composée de plus de 250 étudiants, a massivement rejeté, jeudi, le blocage total du campus du Saulcy à Metz.

250 étudiants ont participé à l'assemblée générale, ce jeudi, sur le campus du Saulcy
250 étudiants ont participé à l'assemblée générale, ce jeudi, sur le campus du Saulcy © Radio France - Clément Lhuillier

Metz, France

Le campus du Saulcy à Metz résiste, pour le moment, à la vague de contestation qui gagne les facultés de France.

Plusieurs universités étaient encore, ce jeudi, totalement ou partiellement bloquées, pour protester contre le projet de loi de réforme de l'université et la possible modification des conditions d'entrées. 

Jeudi, plus de 250 étudiants messins étaient réunis en assemblée générale dans l'un des amphithéâtre du campus du Saulcy. Après une heure de discussions dans le calme, les participants ont rejeté massivement le blocage total (seuls 26 ont voté pour).

Barrage filtrant et locaux bloqués dans un UFR

Un vote par UFR a suivi. Et si le même résultat en est sorti pour les filières les plus représentées (sciences humaines et sociales, et droit et économie), les étudiants du bâtiment Arts/Lettres et Langues ont voté pour le blocage de leurs locaux. Le directeur de l'UFR a donc annoncé la suspension des cours pour ce vendredi.

L'AG a également décidé de la mise en place d'un barrage filtrant à l'entrée du campus vendredi matin pour distribuer des tracts et sensibiliser les étudiants aux dangers que peut représenter le projet du gouvernement.

Les universités touchées par la grogne en France sont de plus en plus nombreuses - Radio France
Les universités touchées par la grogne en France sont de plus en plus nombreuses © Radio France