Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Université de Technologie de Belfort Montbéliard : ce qui va changer à la rentrée

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Les 3.000 étudiants de l'Université de Technologie de Belfort Montbéliard, font leur rentrée à partir du 1er septembre. Dans le contexte de crise sanitaire, les cours ont été adaptés. La rentrée va s'échelonner jusqu'au 14 septembre, date de reprise des cours.

Les étudiants feront leur rentrée entre le 1er et le 14 septembre
Les étudiants feront leur rentrée entre le 1er et le 14 septembre - Capture Google Street View

Les 3.000 étudiants de l'UTBM retournent progressivement sur les sites de Sévenans, Belfort et Montbéliard. Dans un premier temps, pour finaliser les inscriptions administratives et pédagogiques qui vont s'échelonner du 1er au 14 septembre. Les cours reprendront à cette date selon Ghislain Montavon, le directeur de l'UTBM.

Cette année, l'école doit accueillir près de 3.000 étudiants, dont 300 primo-entrants, répartis dans sept cursus d'ingénieurs et neufs master. La crise n'a pas eu d'impact sur le nombre de recrues, mais sur les modalités de recrutement. Les élèves ont été sectionnées uniquement sur dossier et non grâce à un oral, comme c'était le cas les années passées. Les primo-entrants viendront par groupe de 20 pour s'inscrire dans les locaux à partir de mardi 1er septembre.

Contrairement aux autres années, il n'y aura pas de grande réunion d'entrée, et le discours du directeur, Ghislain Montavon se fera par visio-conférence. 

A l'UTBM, 50 % des cours à distance

Les cours ont été adaptés aux contraintes sanitaires. La moitié se déroulera à distance. Les cours magistraux et une partie des travaux dirigés se feront en visio-conférence en direct ou via des modules vidéos que les étudiants pourront consulter à tout moment depuis chez eux. 

Les élèves seront présents à l'école, uniquement pour les travaux pratiques, et les travaux dirigés, nécessitant l'usage de matériel technique et informatique. Dans ces cas là, la capacité des salles a été divisée par deux, pour qu'il y ait toujours un mètre de distance entre les personnes. 

Chaque élève aura sa souris et son clavier d'ordinateur

Dans les murs de l'Université, chaque étudiant devra porter un masque. Afin que tous soient correctement équipé, ils recevront un kit comprenant quatre masques lavables, des gants en plastique, des lunettes de protection, un clavier et une souris d'ordinateur . "Il n'est pas raisonnable, ni envisageable de procéder à la désinfection de l'ensemble de ces moyens entre deux activités pédagogique", justifie le directeur de l'UTBM.

L'école d'ingénieurs s'est aussi équipée de 100 distributeurs de gel hydroalcoolique, elle prévoit 400 litres de gel par mois. Tous ces équipements et les kits de rentrée représentent un investissement de 180 000 euros.

Les stages et semestres à l'étranger compromis

La particularité de l'UTBM, c'est que les étudiants ingénieurs doivent connaitre une expérience à l'étranger, pour valider leur diplôme, c'est-à-diren soit un stage, soit un semestre dans une autre université.

Cette année, les étudiants ne pourront partir que dans les pays européens. L'UTBM estime que la situation de l'épidémie, en Amérique par exemple, est trop dangereuse. Résultat : sur les 300 étudiants qui étaient censés partir, seuls 80 pourront profiter d'un semestre à l'étranger

L'UTBM a aussi pour coutume d'accueillir des étudiants dans le cadre d'échanges internationaux notamment avec des universités de Shanghai. Ils auraient dû être une centaine mais seulement la moitié d'entre eux fera le voyage jusqu'à Belfort et Montbéliard.

A l'Université de Franche Comté, 100 % des cours en présentiel

Le 1er septembre, les établissements de l'Université de Franche Comté, c'est à dire l'IUT Belfort Montbéliard et les UFR de Sciences, techniques et gestion de l'industrie font aussi leur rentrée. Les étudiants auront 100 % de cours en présentiel. Le port du masque sera  obligatoire dans les déplacements et quand la distanciation physique ne peut être respectée. Les étudiants devront apporter leurs propre masques.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess