Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Vacances apprenantes" à Bainville-sur-Madon : le recteur retient "le sourire permanent des enfants"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le dispositif "Vacances apprenantes" a débuté le 6 juillet. En Lorraine, 183 établissements sont engagés dans cette action de soutien scolaire et d'activités proposée de l'école au lycée. Le recteur de l'académie s'est rendu ce lundi à l'école Jacques Callot de Bainville-sur-Madon.

Une des classes de "Vacances apprenantes" à l'école Jacques Callot de Bainville-sur-Madon, visitée par le recteur de l'académie (à gauche)
Une des classes de "Vacances apprenantes" à l'école Jacques Callot de Bainville-sur-Madon, visitée par le recteur de l'académie (à gauche) © Radio France - Isabelle Baudriller

Chacun à leur table, ils sont quatre dans cette classe, à bonne distance, avec ou sans masque. Au programme ce lundi matin pour Elina, Méline, Zoé et Luca, 6 et 7 ans : compréhension de lecture, mathématiques. L'après-midi est réservé à la recherche de fossiles sur le plateau de Sainte-Barbe. 

Comme eux, ils sont 32 au total cette semaine, du CP au CM2, à prendre part aux "Vacances apprenantes" à l'école Jacques Callot de Bainville-sur-Madon (Meurthe-et-Moselle). Un dispositif qui inclut des révisions pour éviter le décrochage scolaire après la période de confinement et des activités. 

32 élèves du CP au CM2, sur 87 au total, participent cette semaine au dispositif
32 élèves du CP au CM2, sur 87 au total, participent cette semaine au dispositif © Radio France - Isabelle Baudriller

"Vous êtes contents d'être venus à l'école ?" leur demande le recteur de l'académie de Nancy-Metz. "Ouiii !" répondent-ils en chœur. "Ce que je constate en visitant cette école, ce sont des sourires permanents des enfants", poursuit Jean-Marc Huart. "Je sais qu'un certain nombre d'enfants déjà partis en vacances regrettent de ne pas participer à la fois au soutien scolaire mais aussi à toutes les activités"

Exagération du recteur ? L'une des enseignantes volontaires, Catherine Marchal, elle-même ravie de retrouver ses élèves - "c'est super !" - va dans le même sens : "J'ai senti que les enfants étaient très heureux d'être là. Ce qu'on ressent surtout, c'est un manque de confiance. Après être restés longtemps loin de l'école, ils ont l'impression d'avoir perdu leurs marques"

Les élèves ont interprété une chanson sur la fin du confinement
Les élèves ont interprété une chanson sur la fin du confinement © Radio France - Isabelle Baudriller

Sur l'air du "Pouvoir des fleurs" de Laurent Voulzy, les enfants ont chanté les "vacances apprenantes"

Soutien scolaire à la rentrée

Le dispositif "Vacances apprenantes" s'achève cette fin de semaine et reprendra les 15 derniers jours du mois d'août. Quid de la rentrée ? "Nous pensons qu'elle pourra être le plus normale possible", explique Jean-Marc Huart, "tout en respectant des gestes barrières comme le port du masque obligatoire pour les plus grands et le lavage des mains". 

Les gestes barrières, intégrés aux apprentissages
Les gestes barrières, intégrés aux apprentissages © Radio France - Isabelle Baudriller

Le recteur d'ajouter : "Sur le plan pédagogique, il faudra que les professeurs prennent en compte cette période particulière et, grâce à des évaluations en début d'année, regardent ce qui a été acquis ou ce qui mérite vraiment des approfondissements. Pendant les premières semaines de la rentrée, nous allons faire un accompagnement encore plus individualisé des enfants, nous allons mettre du soutien scolaire lorsqu'il le faudra pour tenir compte de cette période difficile."   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess