Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Colonies "apprenantes" : la plateforme en ligne pour les familles est ouverte

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

La plateforme en ligne pour les familles qui souhaitent inscrire leur enfant au dispositif "colonies apprenantes", lancé par le ministère de l'Education nationale, est accessible sur internet depuis ce mercredi. L'objectif est de rattraper le retard scolaire lié à la crise.

Les colonies de vacances seront très particulières cette année.
Les colonies de vacances seront très particulières cette année. © Maxppp - Vanessa Meyer

L'objectif affiché du gouvernement est de permettre aux élèves de rattraper pendant l'été le retard accumulé depuis le début du confinement. Le ministère de l'Education nationale a mis en place un dispositif de "vacances apprenantes" dans les écoles, les centres aérés, mais aussi dans les colonies de vacances. 

Le ministère a mis en ligne, ce mercredi, la plateforme numérique à destination des familles qui souhaiteraient inscrire leur enfant à une colonie de vacances "apprenante". Cette plateforme permet aux parents de visualiser les colonies disponibles partout en France et de se renseigner sur les procédures d’inscription. L'inscription directement via cette page internet n'est parfois pas encore disponible. La plateforme "continuera à être alimentée dans les jours qui viennent", indique le ministère de l'Éducation à France Bleu. 

250.000 enfants concernés par ces colonies "apprenantes"

Le gouvernement s'est engagé à financer "250.000 départs" et "200.000" places seront réservées à des "jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville", a précisé le secrétaire d'Etat à la Jeunesse Gabriel Attal dans Ouest-France le 6 juin. 

D'autres enfants et jeunes seront prioritaires : ceux qui vivent en zone rurale, ceux qui sont issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation économique précaire, ceux qui sont en situation de handicap, ceux dont les parents sont des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, ceux qui n'avaient pas de connexion internet suffisante pour l'enseignement à distance, et les mineurs accompagnés par la protection de l'enfance.

"Des activités ludiques et pédagogiques"

Ces colonies de vacances sont destinées aux 3-17 ans. Au programme de ces séjours, "des activités ludiques et pédagogiques qui permettront aux enfants de renforcer savoirs et compétences dans la perspective de la rentrée prochaine" promet le ministère. Les enfants participeront aussi à des activités de loisirs autour de la culture, du sport et du développement durable.

L’État s'est engagé à soutenir financièrement les collectivités à hauteur de 400€ par jeune et par semaine. Plus de douze millions d'élèves sont scolarisés en France, selon les statistiques du ministère.

"Écoles ouvertes", école à la campagne ou à la mer et centres aérés "apprenants"

Plusieurs autres dispositifs sont mis en place pour permettre aux enfants et ados de rattraper le retard scolaire et de se socialiser pendant cet été.

Les écoles ouvertes : 

Les écoles, collèges et lycées, notamment les lycées professionnels, seront ouverts pour proposer du renforcement scolaire le matin et des activités culturelles ou sportives l’après-midi. 

Les "écoles ouvertes buissonnières" 

C'est la possibilité, pour les enfants de 6 à 17 ans, d'aller dans des écoles ouvertes à la campagne ou au bord de la mer, pour découvrir la nature et le patrimoine local. Ce dispositif permettra aussi aux enfants qui participent à l'école ouverte près de chez eux de partir en mini-camp sous tente.

Les centres de loisirs "apprenants" 

Les centre d'accueils de loisirs vont pouvoir accéder, à partir de début juillet, à des parcours pédagogique en ligne élaborés par le CNED, du CP à la terminale. L'Etat va accorder une aide exceptionnelle de 30 millions d’euros aux collectivités territoriales pour faciliter l’ouverture des accueils de loisirs, et faciliter leur fonctionnement pendant cet été particulier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess