Éducation

Vers une sortie de crise pour le bâtiment de l'EERIE de Nîmes

Par Jérôme Plaidi et Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère mercredi 28 octobre 2015 à 9:06

Henri Douais, président de la CCI de Nîmes
Henri Douais, président de la CCI de Nîmes © Radio France - Ludovic Labastrou

On s'achemine vers un accord concernant le site de l’EERIE, l’école d'ingénieurs de Nîmes, qui sera entièrement rapatriée en 2016 sur le site Alésien de l’EMA. L'école des Mines d'Alès et la CCI de Nîmes se disputaient depuis des mois la propriété du bâtiment.

Un accord est en vue, concernant le site de l’EERIE, l’école d'ingénieurs de Nîmes, dont l'ensemble des élèves et des professeurs seront  rapatriés en 2016 sur le site Alésien de l’EMA.

Un conflit qui durait depuis des mois

L' Ecole des Mines d'Alès et la CCI de Nîmes, depuis des mois, se disputaient la propriété du bâtiment, y compris devant le tribunal administratif. Un contentieux qui, du coup, bloquait le rachat de l'immeuble par Nîmes Métropole qui veut favoriser la création,  à la place de l'EERIE, d'une autre école d’ingénieurs, privée celle là. 

Un projet de nouvelle école avec  le soutien d'Emmanuel Macron

Un projet de nouvelle école soutenu par  la préfecture de Région, mandatée par Emmanuel Macron, le ministre de l'économie. Tout le monde est sur le point de tomber d’accord.

Le reportage de Ludovic Labastrou

Un bon accord selon le président de la CCI

Un bon accord tripartite entre CCI de Nîmes, EMA d’Alès et Nîmes Métropole qui reste encore à finaliser, d’ici à la fin de l’année, mais apparemment, selon Le Président de la CCI, "on tient le bon bout".

Henri Douais, Président de la CCI de Nîmes