Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - À Albertville, un déjeuner les yeux bandés pour sensibiliser au handicap

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Albertville, France

À l'initiative du CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) d'Albertville, une trentaine d'enfants de l'accueil de loisirs "Les Pommiers"ont déjeuné avec un bandeau sur les yeux, dans la peau d'un aveugle.

Mesdemoiselles, à vos papilles ! Il faut deviner l'omelette, et la courgette !
Mesdemoiselles, à vos papilles ! Il faut deviner l'omelette, et la courgette ! © Radio France - Alexandre Berthaud

"Allez vous laver les mains d'abord". "La place au bout c'est pour madame le maire". "J'arrive pas ça me fait mal aux yeux". La trentaine d'enfants et les animateurs présents mercredi midi à Albertville, à l'accueil de loisirs "Les Pommiers" s'agitent, s'époumonent, mais ne voient pas. Aujourd'hui le repas est servi à l'aveugle pour les volontaires. Un bandeau blanc sur les yeux, pas si facile de manger sa piémontaise.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Faire fonctionner ses sens

Les jeunes participent à une action de sensibilisation imaginée par le CCAS, en partenariat avec l'Accueil de Jour Alzheimer et la Commission Communale pour l'Accessibilité. Le but : donner de l'empathie aux enfants envers les aveugles. "Ça ne doit pas être facile pour eux", acquiesce Louna, 9 ans. "Ça me rend un peu triste", ajoute Zyed.

Avant de déguster on met le bandeau, et pas de triche !
Avant de déguster on met le bandeau, et pas de triche ! © Radio France - Alexandre Berthaud

Une politique d'accessibilité renforcée

Madame le maire, quelques adjoints, et des membres de la Commission Communale pour l'Accessibilité sont aussi là et jouent le jeu. "Ce n'est pas facile, et on se rend mieux compte que la vie de ces gens, si on ne fait rien pour eux, est compliquée", explique Martine Berthet, la maire. Dans sa ville, plusieurs politiques sont mises en place pour faciliter l'accès des bâtiments aux handicapés, "mais ce n'est pas facile à mettre en place", précise-t-elle.

Madame, le maire, en bout de table, joue également le jeu !
Madame, le maire, en bout de table, joue également le jeu ! © Radio France - Alexandre Berthaud

L'initiative aura au moins eu pour effet de sensibiliser les enfants, et surtout des leur faire prendre conscience qu'être aveugle (ou sourd, un atelier "langue des signes" était aussi au programme), n'est pas facile à vivre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess