Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - Dans les pas d'une rescapée d'Auschwitz

Ginette Kolinka, 93 ans, rescapée d'Auschwitz, a accompagné début février 175 lycéens de Lorraine et Champagne-Ardenne dans l'ancien camp de concentration et d'extermination des nazis.

 La rescapée Ginette Kolinka avec des lycéens dans le camp Auschwitz-Birkenau.
La rescapée Ginette Kolinka avec des lycéens dans le camp Auschwitz-Birkenau. © Radio France - Cécile Soulé

Début février, 175 lycéens de Lorraine et Champagne-Ardenne se sont rendus à Auschwitz pour un voyage d'étude et de mémoire. En tout, ce sont 300 élèves de 1er et terminale de 11 lycées de la région Grand Est qui ont visité cette année le plus grand camp de concentration des nazis, devenu en 1941 camp d'extermination. 1,1 million de personnes, dont 90% de Juifs, y ont péri. La région Grand Est consacre cette année un budget de 125.00 euros pour emmener des élèves à Auschwitz. 

Reportage de Cécile Soulé à Auschwitz avec des lycéens du Grand Est et Ginette Kolinka

L'arrivée dans le camp d'Auschwitz-Birkenau
L'arrivée dans le camp d'Auschwitz-Birkenau © Radio France - Cécile Soulé

Pour accompagner les élèves lorrains et champardennais à Auschwitz, une témoin cruciale : Ginette Kolinka, 93 ans. La mère du chanteur du groupe Téléphone a été déportée à Auschwitz à 19 ans. "C'est là que j'ai vu vivants pour la dernière fois mon père, mon frère et mon neveu", témoigne la rescapée.

Ginette Kolinka devant la Judenrampe, à Auschwitz, là où elle a vu pour la dernière fois son père et son frère
Ginette Kolinka devant la Judenrampe, à Auschwitz, là où elle a vu pour la dernière fois son père et son frère © Radio France - Cécile Soulé
Une photo des déportés dans le camp d'Auschwitz
Une photo des déportés dans le camp d'Auschwitz © Radio France - Cécile Soulé

Cette fumée, c'était l'usine de la mort - Ginette Kolinka, rescapée d'Auschwitz

Tout au long de la journée, les élèves ont visité le camp, dont il reste encore des baraquements entourés de miradors et barbelés. Mais à Auschwitz-Birkenau, les chambres à gaz et fours crématoires ont été dynamités par les nazis avant la libération du camp le 27 janvier 1945 par l'armée russe. "Vous entrez ici dans un univers entièrement consacré au meurtre", rappelle aux élèves Thierry Flavian, coordinateur du Mémorial de la Shoah, co-organisateur du voyage avec la région Grand Est. 

Une minute de silence a été observée en milieu de journée à Auschwitz
Une minute de silence a été observée en milieu de journée à Auschwitz © Radio France - Cécile Soulé

Après cette journée éprouvante, les lycéens en ressortent chamboulés, même s'ils avaient déjà mené un travail préparatoire avec leurs enseignants. "C'était très émouvant, j'en ai des frissons, on se prend une claque, je n'arrive pas à réaliser que des gens n'y croient pas", déclare Jérôme, lycéen à Reims, qui se sent passeur de mémoire "pour ne pas que ça se reproduise". 

Entrée dans le camp d'Auschwitz I avec la guide polonaise
Entrée dans le camp d'Auschwitz I avec la guide polonaise © Radio France - Cécile Soulé
L'entrée du camp d'Auschwitz I
L'entrée du camp d'Auschwitz I © Radio France - Cécile Soulé
Les photos de victimes mortes à Auschwitz
Les photos de victimes mortes à Auschwitz © Radio France - Cécile Soulé
Des effets personnels de déportés à Auschwitz
Des effets personnels de déportés à Auschwitz © Radio France - Cécile Soulé
Choix de la station

À venir dansDanssecondess