Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

VIDEO -"Le lycée d'Amboise met tout en oeuvre pour aider les élèves pour leur orientation"

-
Par , France Bleu Touraine

Plateforme Parcoursup, réforme du lycée... les interrogations voire les angoisses ne manquent pas chez les lycéens et leurs familles. Pour en parler, le proviseur du lycée Léonard de Vinci d'Amboise était l"invité de France Bleu Touraine ce jeudi matin.

C'est toujours un moment de stress pour les lycéens de terminale. Le choix de leur vœux d'orientation. Ils ont jusqu'au 12 mars pour les valider
C'est toujours un moment de stress pour les lycéens de terminale. Le choix de leur vœux d'orientation. Ils ont jusqu'au 12 mars pour les valider © Radio France - Marie-Coralie Fournier

Ce soir, 4 000 jeunes, du collège à l'Université sont attendus à l'Hôtel de ville de Tours pour la troisième édition de la Nuit de l'Orientation. Des jeunes et leurs parents qui ont besoin de renseignements pour bien choisir leur orientation. 

L'orientation a toujours été un sujet un peu compliqué. Et ça l'est davantage avec cette réforme du lycée. Fini les trois filières bien délimitées S,ES et L. Désormais, les élèves de seconde doivent choisir trois enseignements de spécialités avec des palettes très larges ", Hassan Mriouah, proviseur du lycée Léonard de Vinci d'Amboise

Mais Hassan Mriouah veut rassurer les parents. " _Les formations de l'enseignement supérieur s'ouvrent davantage et n'exigeront pas telle ou telle spécialité_". En clair, il n' y a pas de mauvais choix à faire et tout choix ne sera pas irrémédiable. 

Quant à Parcoursup ? 

Là-aussi, il se veut rassurant. Et pointe notamment l'avantage de cette nouvelle plateforme par rapport à l'ancien système APB. "Il n'y a plus de classement à faire dans les vœux formulés par les élèves. Ils auront une réponse pour chacun d'eux, du premier vœu jusqu'au dernier". 

Que ce soir pour Parcoursup ou pour le choix des spécialités, le lycée organise des réunions avec les parents. Les professeurs principaux sont mobilisés pour répondre aux familles soit individuellement soit en petit groupe. Nous mettons tout en oeuvre pour leur apporter le plus d'éléments de réponse possible sur ce sujet de l'orientation"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu