Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO -" Non, Jean-Michel Blanquer ne met pas tous les moyens disponibles pour protéger nos écoles", SNUIPP 37

-
Par , France Bleu Touraine

Journée de mobilisation nationale dans l'éducation. A l'exception de l'UNSA, six syndicats enseignants appellent à la grève pour réclamer un plan d'urgence : revalorisations salariales, créations de postes, meilleures conditions de travail... Un ras-le-bol exacerbé par la crise sanitaire.

Paul Agard, secrétaire départemental du SNUIPP-FSU 37, syndicat enseignant du premier degré
Paul Agard, secrétaire départemental du SNUIPP-FSU 37, syndicat enseignant du premier degré © Radio France

Pour en parler, Paul Agard, le secrétaire départemental du SNUIPP-FSU, était l'invité de France Bleu Touraine ce matin : 

"La multiplication des protocoles à appliquer, le manque de moyens sanitaires pour nous protéger et protéger nos élèves font que depuis près d'un an, on est confronté quotidiennement à un _stress important par rapport à notre santé et à celle de nos élèves"_

"Rien que la semaine dernière en Indre-et-Loire, _163 élèves ont été contaminés dont 30 élèves en maternelle et primaire_. Le virus circule dans nos écoles. Et pour autant, nous n'avons pratiquement aucune protection de notre employeur, le ministre de l'Education nationale. Il nous a juste donné un sachet de lingettes désinfectantes en septembre dernier, et c'est tout. On va avoir de nouveaux masques de protection. Mais de simples masques en tissu, pas de chirurgicaux ni de FFP2.  

Sur les effectifs, nous aurons 46 fermetures de postes dans les lycées en région Centre alors que nous attendons plus d'un millier d'élèves supplémentaires. Alors, certes, dans les écoles, en Indre-et-Loire, nous aurons 24 créations de postes. Sauf que le moratoire dans les écoles en zone rurale a été supprimé, donc on risque d'avoir une véritable _saignée dans nos écoles rurales de Touraine._"

Sur les salaires, 150 euros de prime d'équipement informatique et augmentations des salaires en début de carrière ( entre 36 et 100 euros net de plus par mois dès cette année ) ? " C'est bien, mais largement insuffisant. On est très très loin de la moyenne européenne et de ce que nous réclamons. Le point d'indice est toujours bloqué. 

M. Blanquer considère par ailleurs qu'on peut mettre des étudiants en L3 directement en classe pour faire des remplacements. C'est vraiment fou. C'est un métier qu'il veut dévaloriser, qu'il veut casser."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess