Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

VIDEO - "Nous refusons le formatage de l'école imposé par notre ministre de l'Education", Paul Agard, SNUIPP 37

-
Par , France Bleu Touraine

75 écoles fermées sur 410, près d'un enseignant sur deux en grève, en Indre-et-Loire comme ailleurs, la mobilisation dans l'éducation nationale prend une ampleur inédite depuis deux ans. Plus que la défense de la fonction publique, les enseignants dénoncent la loi sur l'école de Jean-Michel Blanquer

Paul Agard, secrétaire départemental du syndicat enseignant SNUIPP-FSU 37
Paul Agard, secrétaire départemental du syndicat enseignant SNUIPP-FSU 37 © Radio France - Sylvain Maisonneuve

Indre-et-Loire, France

Paul Agard est le secrétaire départemental du SNUIPP-FSU, le premier syndicat enseignant dans le premier degré. Si les instituteurs se mobilisent autant ce mardi, c'est avant tout pour dénoncer la politique menée par leur ministre Jean-Michel Blanquer. 

"On refuse une véritable mise au pas de notre profession sur le plan pédagogique avec notamment les évaluations obligatoires et nationales en CP et en CE1.

On alerte également sur une baisse à venir des moyens d'investissements dans le premier degré. Du jamais vu depuis 2017. Sauf que les classes sont toujours aussi chargées, bien plus que la moyenne européenne. Certaines frôlent même les 30 élèves par classe. 

Certes, les classes dédoublées sont très intéressantes dans les réseaux d'éducation prioritaires, mais cela ne concerne que 8 écoles dans tout le département." 

Choix de la station

France Bleu