Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - "Rouvrez les gymnases !" : les profs de sport du Calvados manifestent en dansant devant le rectorat

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Une trentaine de professeurs d'EPS du Calvados ont manifesté mercredi 27 janvier devant le rectorat de Caen pour demander la réouverture des gymnases et la reprise du sport en intérieur, interdit depuis la mi-janvier pour des raisons sanitaires par le gouvernement.

Une trentaine de professeurs d'EPS des collèges et lycées du Calvados ont manifesté mercredi 27 janvier devant les portes du rectorat de Caen, pour réclamer la "réouverture des gymnases". Mi-janvier, le gouvernement a annoncé l'arrêt des activités physiques et sportives en intérieur pour les scolaires, pour faire face à la propagation de l'épidémie de coronavirus.

Des cours théoriques sur le ping-pong au lieu... du ping-pong

Dans le petit rassemblement improvisé devant le rectorat, les enseignants racontent comment ils pallient la fermeture des gymnases : des "randonnées urbaines" à Caen, "mais on se retrouve à plusieurs lycées aux mêmes endroits et les classes se mélangent", explique un professeur d'EPS du lycée Fresnel. Et quand ce n'est pas possible, "quand il fait 1° dehors comme en ce moment le matin", les cours se font dans les salles de classe, "où les élèves sont beaucoup moins distanciés les uns des autres que dans nos gymnases", pour des cours théoriques sur le ping-pong ou la musculation.

"Quand on les met en activité, ils sont tout de suite écarlates"

Et quand les professeurs peuvent effectivement donner cours, en extérieur notamment, ils remarquent les effets des cours à distance et de l'absence d'activité physique. Pour Line, professeure dans un lycée de Caen, c'est un réel danger pour la santé des adolescents : "Il y a urgence à reprendre, nous quand on les met en activité, on voit qu'ils sont tout de suite plus fatigués, un cours d'une heure et demi devient pénible. En step, on ne peut faire que des courtes séquences avec des récupérations plus longues, parce qu'ils sont écarlates ! Par rapport aux générations précédentes, on voit vraiment une différence". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess