Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

VIDEO -"Sur tout le mandat, le département d'Indre-et-Loire investit 84 millions d'euros pour ses collèges"

-
Par , France Bleu Touraine

Après Neuillé-Pont-Pierre, c'est le collège d'Azay-le-Rideau qui a bénéficié d'une profonde réhabilitation. Inauguré ce lundi, c'est l'occasion de faire le point avec le Département sur tous les investissements réalisés d'ici 2022 dans les 54 collèges d'Indre-et-Loire.

Judicaël Osmond, vice-président du conseil départemental d'Indre-et-Loire chargé des collèges
Judicaël Osmond, vice-président du conseil départemental d'Indre-et-Loire chargé des collèges © Radio France - Sandrine Nardou

Indre-et-Loire, France

Judicaël Osmond est le vice-président du conseil départemental chargé des collèges. Sur l'ensemble du mandat, le département d'Indre-et-Loire qui gère les 54 collèges en Touraine investit 84 millions d'euros. Pour les rénover et les agrandir le cas échéant. Mais aussi pour investir dans le numérique et dans la rénovation énergétique pour mieux isoler les bâtiments ( 16 millions d'euros ) en délégation de service public signée avec l'opérateur Dalkia. 

En moyenne, chaque collège bénéficie de 500 000 euros de travaux. Mais pour 14 d'entre eux, l'effort sera beaucoup plus conséquent comme à Château-Renault ou a Ste-Maure-de-Touraine. Mais les deux grandes priorité du mandat sont déjà faites. Neuillé-Pont-Pierre et Azay-le-Rideau, 11 millions pour le premier, 9 millions pour le second. Après,  pourquoi une réhabilitation-extension et pas de reconstruction totale comme promise par l'ancienne majorité ? D'abord c'est moins cher et puis surtout c'est aussi bien," Judicaël Osmond

Si le département ne prévoit aucune construction de nouveau collège en Indre-et-Loire, il promet de ne pas en fermer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu