Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

VIDÉO - Une épreuve du bac annulée au lycée Daudet de Nîmes

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Des manifestants ont bloqué lundi les entrées du lycée Alphonse-Daudet de Nîmes et ont perturbé les premières épreuves communes de contrôle continu du nouveau baccalauréat. Ils protestent contre deux réformes : celle du bac et celle des retraites. La police est intervenue.

La police est intervenue devant le Lycée Daudet à Nîmes pour disperser les manifestants
La police est intervenue devant le Lycée Daudet à Nîmes pour disperser les manifestants © Radio France - Romane Porcon

L'épreuve anticipée du bac d'anglais au lycée Daudet à Nîmes a été annulée ce lundi. Elle était prévue pour les élèves de 1re, réforme du bac oblige. Les professeurs refusent de surveiller l'épreuve et ont décidé de ne pas surveiller les épreuves pour protester contre l'intervention policière qui a délogé de force des manifestants installés sur les marches de l'établissement et devant le lycée depuis le début de la matinée.

Amandine Lamoulie est enseignante maternelle à Nîmes et secrétaire départementale adjointe du Snudi-FO. Elle était au cœur de cette manifestation et confie : "Ça a été assez dur de se faire pousser par les policiers. Symboliquement c'était très fort. Je ne me sentais pas énervée, mais pacifiste. On était là pour expliquer pourquoi on est opposé à ce projet de réforme de retraite et à ce projet de société si on le laisse passer" Amandine a été elle-même étudiante dans cet établissement. "Être poussée par des policiers devant mon ancien lycée, dans lequel j'ai été étudiante et où j'ai appris énormément de choses de l'histoire et de la construction de notre pays. Ce modèle social, on peut encore en être fier et on se bat en tout cas, pour qu'il ne disparaisse pas."

Des enseignants de différents établissements, des cheminots et des gilets jaunes opposés à la réforme des retraites étaient rassemblés. Ces manifestants s'étaient donné à 7h devant le lycée Alphonse-Daudet pour, selon l'intersyndicale, "échanger, discuter avec les lycéens mais aussi avec la direction." Un groupe d'enseignants et de syndicalistes s'est d'ailleurs présenté à l'accueil pour demander une rencontre avec la direction.

"On ne peut pas laisser passer la réforme. L'après-midi, plein de profs sont partis en grève à l'intérieur de l'établissement." (Pascal Gasquet, secrétaire départemental du Snudi-FO, enseignant et directeur de l'école maternelle Lacanal à Nîmes, en grève depuis le 5 décembre)

"Il y avait les professeurs grévistes qui disaient qu'ils n'allaient pas surveiller les épreuves. Et en même temps, la "vie scolaire" annonçait que l'épreuve était maintenue, racontent Bérénice et Chloé, toutes les deux en 1re et un peu déboussolées à la sortie du lycée. Certains ont commencé l'épreuve et des profs grévistes ont dit que c'était annulé, d'autres élèves étaient restés dans les couloirs.

L'épreuve a été annulée ce lundi mais elle est reportée.

Le communiqué des professeurs du Lycée Alphonse-Daudet

"Des manifestations interprofessionnelles contre la réforme des retraites ont eu lieu devant notre établissement pendant une bonne partie de la matinée, conduisant notre direction à faire le choix de la fermeture du lycée ce matin. Certains professeurs du lycée Alphonse Daudet, notamment les professeurs d’anglais, directement concernés par l’épreuve, considérant que cette situation d’extrême tension ne semblait pas permettre la tenue de cette épreuve dans de bonnes conditions pour nos élèves, ont formulé la demande, de façon répétée, de ce que les Épreuves Communes de Contrôle Continu (E3C) en classe de première, comptant pour l’obtention du baccalauréat 2021 soient reportées.

"Cette demande a été rejetée. La décision de maintenir cette épreuve a été assortie d’une présence policière à partir de 12h30, culminant en une charge, lancée à 12h50, à l’encontre des personnes massées pacifiquement devant la porte de l’établissement.

"Devant la violence de cette intervention, la majorité des professeurs du lycée Alphonse Daudet a décidé de ne pas surveiller les épreuves.

"En conséquence, les enseignants ont récupéré les sujets sous plis pour éviter les fuites."

Les professeurs mobilisés du Lycée Daudet, soutenus par SUD éducation, SNALC, SNES FSU

Manifestation devant le Lycée Daudet à Nîmes
Manifestation devant le Lycée Daudet à Nîmes © Radio France - Romane Porcon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess